Chroniques, Made In France — 22 décembre 2016 at 9 h 01 min

QUASAR – Fondation

by

16 petites minutes, voilà ce que nous offre les montpelliérains de Quasar. 16 toutes petites minutes pour le successeur de leur premier Ep qui date maintenant d’il y a deux ans. Après avoir connu quelques changements de line-up les gars remettent donc le couvert avec ce 5 titres de très bonne facture.

Loin de réinventer un style, il est plaisant tout de même de voir que ce « Modern Hardcore »,  » Screamo », « Post hardcore »,appelez ça comme vous le voudrez, est encore fièrement représenté dans notre douce France. Moi, j’ai toujours trouvé que c’était plus facile de chanter en anglais, au pire tu peux faire du yaourth personne ne comprendra rien de toute façon, ça gueule tout le temps dans le Métal, mais là, l’exercice s’effectue dans la langue de Molière à l’instar de groupe comme   » Beau regard  » ou encor de  » Seyard » qui ont fait les grandes heures de gloire française du style. Et en plus le mec réussit à se faire comprendre et est plutôt pas mauvais sur l’écriture.

Au niveau de la composition c’est plutôt intéressant. On exploite à fond les 16 minutes en nous expédiant des uppercuts dès les premières secondes de l’album. Oscillant entre moments chaotiques et passages nuancés le groupe déroule sans jamais s’essoufflé. Guitares mélodiques et tonitruantes, batterie des plus en places, basse bien ronde, le tout suplanté par ce chant d’une efficacité redoutable. Le seul petit bémol c’est le manque de punch sur les relances. Sur  » A la vie  » la relance après le plan calme manque de bourre, c’est beau mais pas assez appuyé à mon goût, cela pourrait être bien plus fracassant. Le constat est le même sur plusieurs titres, mais cela n’enlève rien à la qualité apportée à la composition. 

Il n’y a, hormis ce petit bémol, pas grand chose à enlever sur cet Ep. C’est bien foutu, c’est agréable à écouter, c’est groovy, c’est vraiment très très bon. Et c’est après avoir écouté cet Ep que je me dit que j’aurais du avoir un peu plus de courage en octobre dernier quand les mecs sont venus sur Marseille et que j’ai fais ma fiotte en restant dans mon canapé. Alors si vous en avez l’occasion , ne faite pas la même erreur que moi et courrez vous prendre une claque. Après un premier Ep des plus prometteur, le groupe vient ici enfoncer le clou et nous promet une suite en live et peut être sur album, des plus délectable.

https://quasar2.bandcamp.com/

Note de la rédaction
Votes du lecteur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :