Interviews old — 26 novembre 2014 at 18 h 10 min

PATRICK RONDAT – 16 juin 2014

by

Patrick Rondat Masterclass

Daily Rock France: Tu es en préparation d’ un nouvel album solo, le sixième, peux tu nous en parler un peu?

Patrick Rondat: Ce n’est jamais simple de décrire un album. Cela reste progressif.. mais pas forcément hyper technique.. j’essaye d’être le plus musical possible.

Daily Rock France: Quelles sont les influences de cet album ?

Patrick Rondat: Le moins possible ! Je suis mon chemin.. il y a bien sur des influences mais elle datent et j’espère qu’elles sont digérées et que cet album est personnel

Daily Rock France: Tu es un compositeur et instrumentiste hors pair, est ce toi qui as composé les partitions de tous les instruments?

Patrick Rondat: Oui j’écris toutes les parties bien sur, les musiciens apportent leur style mais ça reste fidèle à la partition à 95%

Daily Rock France: Vai, Malmsteen disent toujours se déplacer avec un moyen d’enregistrer des plans musique qui leur viennent, ou des sons, des musiques qu’ils entendent au cours de leurs voyages et qui les inspirent et toi fais tu pareil, de quelle manière composes tu ?

Patrick Rondat: Non je ne suis pas comme ça, sinon il n’y aurait pas eu autant de temps depuis Ephemeral world !! Je me méfie des choses qui sortent comme ça, un riff ou autre. Je note, je peux enregistrer ou le garder en mémoire, mais la musique que je veux faire est parfois différente de ce qui sort naturellement…

 Daily Rock France: Certaines personnes composent quand elles sont tristes, d’autres au contraire très heureuses, d’autres à la demande, certaines s’isolent. Quand j’écoute, les albums Amphibia ou Rape of the Earth en particulier, il y a une atmosphère incroyable qui invite au voyage, au rêve, énormément d’émotion…De quoi as tu besoin pour composer, dans quel état d’esprit es tu ?

Patrick Rondat: Non je ne fonctionne pas comme ça, déjà il faut que je me force à composer c’est pas naturel , ensuite je prends beaucoup de temps.. bref je passe par plein d’étapes…c’est surtout une histoire de sensibilité pas un état à un moment donné. Les gens pensent que suite au décès de mon épouse mon album va être plus sombre ou triste etc, je ne pense pas qu’il sera différent de ce qu’il devait être…

Daily Rock France: Quels sont les musiciens qui t’entourent sur cet album?

Patrick Rondat: Patrice Guers /basse, Manu Martin /claviers et Dirk Bruinenberg/batterie

Daily Rock France: Quelle est la date prévue de la sortie?

Patrick Rondat: Je ne sais pas, sans doute début 2015

Daily Rock France: Envisages tu une tournée en France et à l’étranger?

Patrick Rondat: Oui je l’espère…mais vu le marché du disque quasi mort..Disons qu’on va essayer !!

Daily Rock France: De tout tes albums, quel est ton préféré, celui qui correspond le plus à ton moi profond?

Patrick Rondat: Ephemeral world.. J’ajouterai world of silence de Rape of the earth et les 6 parties d’Amphibia. Si je devais donner qu’un morceau Tethys…

Daily Rock France: En 89 tu sortais ton premier album  » Just for fun » c’était des années favorables au Rock. Cela fait donc maintenant 25 ans que tu sillonnes les routes, que penses tu du paysage musical français aujourd’hui, le Rock en particulier? Y a t’il un avenir pour un jeune musicien qui y débute en tant que guitariste instrumental?

Patrick Rondat: Je ne peux pas répondre à cette question.. les ventes de disques ont été divisées par 10 ou plus…pas plus facile de tourner et les cachets sont les mêmes depuis 20 ans !! Ceci dit ..il y a des choses positives. C’est plus facile d’enregistrer un album, de se faire connaitre, par contre en vivre, exister, durer, semble plus difficile. Internet a aussi changé la façon d’écouter la musique, on vit dans un monde de mégalos passant leur temps à se filmer, se mettre en scène au lieu de créer.. et les moyens de sortir du lot sont très souvent liés au phénomène de foire, le plus rapide, le plus jeune, le plus nul etc.. la compo, la personnalité n’ont que peu d’importance, je trouve ça dommage..

Daily Rock France: Je sais que Malmsteen fait parti des guitaristes pour qui tu as de l’admiration. Il a quitté la Suède pour les Etats Unis qui, disons le, sont plus favorables à la scène rock et Hard Rock… N’as tu jamais pensé à quitter la France pour mener une carrière à la Vai, Satriani ?

Patrick Rondat: Non, je ne suis pas assez exceptionnel pour ça.. Malmsteen était vraiment hors du commun. Je suis un bon guitariste avec un univers, une personnalité, c’est déjà pas mal, mais rien de si spécial..rien que l’on ne trouvait pas aux USA

Daily Rock France: Tu as fait des grandes scènes, est-ce facile pour le Guitar Héros que tu es d’alterner avec de plus petites salles et des Masterclass ?

Patrick Rondat: Cela ne m’a jamais posé de problème, ça ne me grise pas, j’aime jouer, peu importe le lieu, le plaisir vient déjà du public, de l’accueil mais aussi de ma prestation, si je suis satisfait de ce que je joue c’est agréable !! Mais rare. Très rare !!

Daily Rock France: Tu as rencontré Satriani cet hiver..Si on te proposait un nouveau G3, avec quel guitariste aimerais tu jouer ?

Patrick Rondat: Il y aura Satriani car c’est son projet et il est top, ensuite Vai ou Steve Morse, ça serai cool !! Mais pour l’instant pas de G3 avec moi en vue .

Daily Rock France: Je t’ai vu très attentif à la Masterclass de Steve Vai qui était organisée par Bend Note et le M.A.I à Nancy… Que penses-tu du musicien, de l’homme, de sa philosophie, sa spiritualité qui guide sa vie personnelle et professionnelle ?

Patrick Rondat: J’ai vraiment apprécié son jeu, sa personnalité, le message, pleins de choses à méditer.. un bel évènement et beaucoup de musique.

Daily Rock France: Steve a dit également que si la musique était une évidence pour lui, en revanche à ses débuts il était un bien piètre guitariste et que ce sont des heures et des heures de pratique qui lui ont permis de devenir le guitariste qu’il est aujourd’hui. Crois tu qu’avec du travail tout le monde peut devenir un grand guitariste? Cela a t’il était un don ou du travail pour toi?

Patrick Rondat: Jouer bien, très bien, tout le monde peut le faire, jouer les plans de qui que ce soit c’est possible si on bosse régulièrement. Mais globalement, bien jouer de la guitare ne sert à rien si ce n’est à montrer aux autres que l’on joue bien. Ce qui compte c’est ce que l’on en fait, la musique qui en sort. Avoir une identité est plus dur, des bonnes compos aussi. Un don pour certaines personnes je le pense, Van Halen, Al Di Meola, Malmsteen avaient tous très jeunes un son, une identité, des compos, un style unique, oui ils ont un don, mais en ce qui me concerne, non.

Daily Rock France: Quels conseils donnerais tu à un jeune guitariste qui rêve d’une carrière comme la tienne, quels sont les difficultés à gérer, les pièges à éviter?

Patrick Rondat: Le faire pour les bonnes raisons, la passion, la musique.. Travailler, beaucoup développer sa personnalité, son style. Ne pas être trop matérialiste car il y a peu de chance de devenir riche. Les pièges ? Se voir comme on est, ne pas laisser l’égo prendre le dessus sur le reste..

Daily Rock France: Quel est le guitariste jeune génération le plus prometteur selon toi?

Patrick Rondat: Je ne sais pas, pleins. Je commence à me faire vieux, et je ne me retrouve pas forcément dans leur esthétique musicale, il y a des gens comme Tosin Abasi, Guthrie Govan qui sont des guitaristes incroyables et d’excellents musiciens. Ils ont un niveau technique que je n’atteindrai jamais , mais je m’en fout totalement !

Daily Rock France: Tu dis «Non je ne suis pas assez exceptionnel pour ça..Malmsteen était vraiment hors du commun, je suis un bon guitariste avec un univers, une personnalité, c’est déjà pas mal, mais rien de si spécial ….si je suis satisfait de ce que je joue c’est agréable !! mais rare. Très rare !!» …En parlant d’autres guitariste tu dis également : «Ils ont un niveau technique que je n’atteindrai jamais , mais je m’en fout totalement !» Tu es un guitariste exceptionnel mais j’ai le sentiment que tu es très (Trop?) exigeant, que tu doutes beaucoup de toi et quelque part que tu te mets des barrières…est ce que je me trompe? N’as tu vraiment jamais rêvé d’être le meilleurs?

Patrick Rondat: Non je n’ai jamais rêvé d’être le meilleur, d’ailleurs je trouve ça stupide ..bien sur que le doute me limite mais à nouveau, ça n’a aucune importance, je ne cherche pas à grimper, à être plus connu etc.. Je ne suis pas trop exigeant , j’ai beaucoup d’imperfections dans mon jeu et je l’accepte, ça reste désagréable parfois mais je l’accepte !!

Daily Rock France: Qu’est-ce qui est important pour toi, ton objectif en tant que guitariste ?

Patrick Rondat: Réussir ne fait pas parti de mes objectifs, en tous cas plus maintenant. Plus jeune j’avais un peu plus d’ambition, désormais je vie, j’en profite ..la musique n’a plus l’importance qu’elle a eu dans ma vie, elle en fait partie comme d’autres choses, cela ne m’obsède pas. Par contre, j’ai plus de plaisir a jouer qu’avant.. L’argent, trouver un moyen d’être plus connu occupe mon esprit 0% du temps .. !!

Daily Rock France: J’ai vu que tu as collaboré avec Renaud Hantson et son groupe Satan Jokers pour son album « Sex Opéra » qui sortira en janvier 2015 et tout récemment avec Gaëlle Buswel…Comment s’est fait la rencontre, peux tu nous parler de ces projets?

Patrick Rondat: Je connais Renaud depuis 1991/Furioso avec Thibault Abrial, c’est toujours un plaisir de jouer avec lui, un mec qui a énormément de talent, on a tourné ensemble, un super souvenir ! J’ai fait un solo sur un titre de l’album. J’ai rencontré Gaëlle à l’Olympia pour les 10 ans de « Autour de la Guitare » elle assistait Jean-Félix Lalanne. C’est une fille géniale avec une voix superbe, elle ne se prend pas la tête, elle bosse, elle est passionnée, une belle famille soudée autour d’elle, je lui souhaite tout le bonheur possible. J’ai fait un solo acoustique sur son album et j’aimerai bien qu’elle participe au mien d’une manière ou d’ une autre.

Daily Rock France: Beaucoup de monde connait le Patrick Rondat Guitar Héros, un peu moins l’homme, donc si tu le permets j’aimerais te poser quelques questions plus personnelles… Tu m’as dit un jour que plus jeune tu devais te faire violence pour rentrer dans un lieu public, affronter les regards…Tu étais timide, tu ne voulais pas qu’on te remarque mais qu’en même temps, tu revendiquais un look atypique. Comment est le Patrick d’aujourd’hui?

Patrick Rondat: Je reste un peu parano !! J’ai des doutes mais je ne suis plus vraiment timide. Je déteste me voir en vidéo, écouter des live, c’est juste insupportable pour moi. J’ai récemment enregistré une vidéo pour ma disto LNA puis une avec Gaëlle Buswel, ils m’ont demandé de regarder pour valider, j’ai simplement dis OK sans même y jeter un œil, ça me pourri la journée et si je m’écoutais ça ne sortirait pas !!

Daily Rock France: Steve Vai a dit avoir traversé une profonde dépression à 23 ans et que la musique l’a aidé à s’en sortir, même chose pour Malmsteen après son grave accident. La musique est elle aussi une forme de thérapie pour toi dans les moments difficiles?

Patrick Rondat: Oui pour la timidité c’est sûr, après les blessures de la vie restent présentes.. Daily Rock France: Tu passes beaucoup d’heures sur les routes, que fais tu pour occuper ton temps dans les transports, à l’hôtel? Patrick Rondat: Quelques livres, des magazines sur les voitures américaines 70’s.. et le fait de ne rien faire, réfléchir, rêver. C’est important.. Je ne suis pas hyper actif ! Pas un geek .

Daily Rock France: Bon les sacs de voyages sont toujours remplis de choses improbables et inutiles, que contient celui de Patrick Rondat, as tu un objet fétiche dont tu ne te sépares jamais?

Patrick Rondat: Non, mais quelques catalogues de pièces détachées mustang m’accompagnement toujours !!

Daily Rock France: Beaucoup d’artistes ont des « rituels » pour se rassurer avant de rentrer sur scène, que fais Patrick Rondat?

Patrick Rondat: Rien de spécial un café, m’accorder, jouer un peu.

Daily Rock France: Comment parvient-on à concilier vie privée et professionnelle quand on est un Guitar Héros?

Patrick Rondat: Je ne suis pas cupide, je ne cours pas après une reconnaissance, je travaille suffisamment pour vivre mais perso, tourner en permanence serait un cauchemar. J’adore jouer sur scène mais partir de chez moi 6 mois…ppff quelle horreur !! J’aime être avec mes proches, mes amis , faire autre chose.

Daily Rock France: Tu as deux grands enfants, ont il choisi une carrière artistique, as tu réussit à être suffisamment présent auprès d’eux malgré ta carrière ?

Patrick Rondat: Je pense avoir été présent mais il faudrait leur demander. Ils écoutent beaucoup de musique mais n’en jouent plus, j’espère juste qu’ils seront heureux avec des passions qui leur sont propre.. Je n’ai pas envie de créer une dynastie !! ou qu’ils accomplissent des choses que je n’ai pas réussi, je trouve ça complètement con.

Daily Rock France: A tous les âges des rêves, quels étaient ceux du Patrick ado et quels sont ceux du Patrick d’aujourd’hui?

Patrick Rondat: Mes rêves d’ado ? Avoir une vieille Mustang Mach 1 ( à l’époque elles n’étaient pas vieilles !!) puis faire de la musique. Aujourd’hui rien de spécial, que ça continue, profiter du temps qu’il me reste.

Daily Rock France: Quel regard portes tu sur toi, sur ta vie, es tu heureux de ce que tu es devenu, y a t’il des choses que tu aimerais changer ?

Patrick Rondat: Je pense que je suis en accord avec moi-même, mes rêves, je pense même avoir été au-delà de ce que j’espérai .

Daily Rock France: Si tu n’avais pas été guitariste, quel métier aurais tu aimé faire?

Patrick Rondat: Un travail artisanal, restaurer des vieilles voitures, mécanique, carrosserie ou sellerie..

Daily Rock France: Que contient la discothèque de Patrick Rondat…. et plutôt vinyl ou CD?

Patrick Rondat: Au moins 300 vinyls pas mal de CD dans une grande variété de style rock, jazz, rock, métal, folk, blues etc..

Daily Rock France: Qu’écoutes tu en ce moment?

Patrick Rondat: Peu de chose. Souvent rien depuis quelques années.. je n’en ai plus besoin. Un peu en voiture, Porcupine Tree, Bryan Adams, James Taylor.. et les albums que l’on me demande d’écouter..ceux des potes

Daily Rock France: La personne (musicien ou non )que tu as rencontré et qui t’a le plus marqué?

Patrick Rondat: Dur.. Jean-Michel Jarre, Joe Satriani. Michel Petruccuiani, Tommy Aldridge, Jon Lord et plein d’autres.

Daily Rock France: Une personne que tu rêves de rencontrer, pourquoi?

Patrick Rondat: Personne en particulier.. ce n’est pas lié à la notoriété, parfois tu admires quelqu’un et tu es tellement déçu quand tu le rencontre, je prends les choses comme elles viennent, parfois dans une Master class ou autre je rencontre des gens biens, supers même. Ca me va !!

Daily Rock France: Vu le nombre d’interview auxquelles tu as déjà répondu, je suppose que beaucoup de questions reviennent systématiquement, alors j’aurais envie de te demander quelles sont les questions qu’on ne t’a jamais posées et auxquelles tu aimerais répondre, celles que tu ne voudrais plus qu’on te pose et la question la plus surprenante qu’on t’ait posé?

Patrick Rondat: Mmm .. peut être plus de profondeur dans les questions musicales..il y a beaucoup de détails dans mes compos, dans l’écriture et on en reste au presto.. la vitesse. Je ne me lasse pas de répondre aux questions. Il n’y a pas de questions stupides du moment qu’il n’y a pas de méchanceté , de mauvais esprit, c’est ok… pas de questions surprenantes à part peut être la suivante !!

Daily Rock France: Pour conclure… D’une manière générale le milieu du rock est très masculin, y compris au niveau journalistique donc, je profite de mon statut de chroniqueuse en jupette au Daily Rock pour y apporter ma petite touche féminine. Ma dernière question sera donc très inspirée …Patrick, généralement les rockers ont des cheveux long qui ressemblent à du crin de cheval, les tiens sont superbes …quel est ton secret ?

Patrick Rondat: Pas si superbes que ça. Je suis frisé naturellement… mais bon comme je vieillis ils sont moins bien qu’avant, comme le reste de ma personne, j’en profite avant qu’ils ne tombent.

Daily Rock France: Plus sérieusement, quelle est ton actualité, tes projets pour les mois à venir?

Patrick Rondat: Je vais essayer d’avancer sur mon album, quelques Master classes, quelques concerts aussi avec d’autres guitaristes et amis Jean-Claude Rapin, Nono, Michael Jones.

Daily Rock France: Merci beaucoup pour nous avoir accordé cette interview Patrick et on attend ton nouvel album….

Patrick Rondat: Merci à vous

http://www.rondat.com

Note de la rédaction
Votes du lecteur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :