Chroniques, Made In France — 10 août 2017 at 13 h 39 min

WINFIELD – Rock’n’roll Ist Krieg

by

Depuis 2011, avec leur premier EP (Dirty Rock’n’Roll), mais aussi en 2015 avec un second EP (BBQ Sausage Party) et un album auto-produit en 2012 (Rednecks Blood), Winfield ne cesse de jouer et de composer un bon vieux rock’n’roll bien couillu. Comme ils le disent si bien eux-mêmes : « Winfield, c’est les mecs de Mötorhead violant les mecs de Motley Crüe devant les mecs d’Airbourne faisant un barbecue ! ». Ça résume plutôt pas mal l’état d’esprit du groupe. Du coup, nous sommes en 2017 et leur deuxième album est arrivé. Intitulé Rock’n’roll Ist Krieg, voyons ce qu’il a dans le ventre.

The Openning ouvre l’album et je vous le donne en mille, c’est une petite intro instrumentale qui va laisser rapidement sa place au premier vrai titre de cet album : Kingdom Of Gold. Dès les premières notes, on sent bien le côté rock’n’roll brut de décoffrage de Winfield. S’ensuivent encore trois morceaux plus rock les uns que les autres avant d’arriver à un tournant du disque. Ces trois morceaux sont très très groovy et dans la pure lignée des grands titres de rock. D’ailleurs pendant l’écoute, on se rend vite compte des influences principales du groupe comme AC/DC, Motörhead, Nashville Pussy… Arrive ensuite un titre introducteur (El Tequito) de la deuxième partie de l’album beaucoup plus calme que la première. Cette deuxième partie concerne juste un titre (Alcoholic Song) en réalité. Mais quel titre ! C’est sur ce genre de chanson que l’on s’aperçoit de tout le potentiel de Winfield. On y retrouve leur fougue qu’on a déjà pu entrevoir sur les titres passés mais aussi un côté plus soft et subtile. Les trois derniers titres de Rock’n’roll Ist Krieg reviennent à la « normale » si je puis dire. Le génial Thank You est le premier mais aussi l’un des titres les plus longs de l’album. Celui-ci s’achève sur le tout aussi génial You Make Me Sick qui vous enverra en orbite au bout d’une seule écoute.

Winfield est un groupe que je ne connaissais pas et est une forte agréable surprise pour nos cages à miel. Franchement, cette recrudescence de la branche Rock’n’Roll en France est une vraie bénédiction. Continuez comme ça les gars !

https://winfield1.bandcamp.com/

http://dooweet.org/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire