Chroniques, Made In France — 11 avril 2018 at 11 h 00 min

WHITE BUTCHERY – Elusive

by

Ha je te jure ce n’est pas croyable tout ça! Voilà que je me mets à chroniquer un groupe de chez moi !! J’ai beau vous asticoter avec le sud de la France, toujours est-il que mes racines sont comtoises, alors quand on me propose de chroniquer un groupe de chez moi , je le prends, en général je suis plutôt chauvin, vous avez déjà pu vous en rendre compte avec des chroniques sur les bouchers de Recueil Morbide entre-autre !! Là, on va essayer d’être objectif avec White Butchery et leur nouveau né  » Elusive« 

Alors pour vous situer un peu, le dilemme du moment : je viens de recevoir en même temps que cet album, le très attendu When Reasons Collapse. Je les ai épluché tous les deux pour essayer de me laisser transpercer par cette déferlante de riffs et l’avis est tombé de manière radicale.

Posons-nous une question déjà : qu’est-ce qui aujourd’hui, fait d’un groupe de Deathcore un bon groupe du genre ? On est en droit de se poser la question, il faut tout de même admettre que le style regorge de tout et n’importe quoi. Je ne sais pas s’il y a réellement une bonne réponse. L’originalité ? Mais comment révolutionner un tel style ? La production ? Oui effectivement si t’as un son de merde c’est souvent compliqué pour l’auditeur de si retrouver. L’objet en lui-même ? En tant que grand fan de l’objet j’aime bien quand les artworks sont soignés quand il y a un beau livret, il m’arrive souvent de choisir mes chroniques sans même connaitre les artistes, en jugeant simplement sur le visuel. Le petit « plus » un bonus dvd, des guests au chant ou aux instruments ? Bon maintenant que j’ai posé les bases de la réflexion, occupons-nous du cas comtois.

Premier opus pour le quintet, enfin premier Ep plutôt , puisque l’offrande est de tout juste 6 titres. 21 minutes de brutalité qui saurait ravir plus d’un auditeur. Riffs acérés tous exécutés de main de maître, une batterie qui annihile tout sur son passage, un chant on ne peut plus classique pour le genre, qui à mon sens manque un poil de justesse sur certains passages, mais dans l’ensemble c’est plutôt bien fichu.

Ça a travaillé dur ça se sent pour sortir ce qui a été proposé, le son est plutôt bon, on distingue bien tout le monde, personne ne prend le pas sur l’autre, c’est plutôt  bien fait sur ce point, bravo. On a souvent le droit à tout un tas de branlages de manche, des solos sans queue ni tête qui au bout d’un moment me gonfle. Perso, là on a été épargné par l’exercice, donc je n’ai pas trop  à me plaindre. Point de vue de la composition, c’est compliqué, comme je le disais, de révolutionner le genre. Comment aujourd’hui remporter les suffrages et faire que le CD squatte la chaine de l’auditeur pendant un bon moment ? Qu’est-ce qui ferait que quand j’ai du monde à la maison je dise  » ho les gars j’ai découvert un petit groupe de Belfort pas mal du tout » ? A l’heure d’aujourd’hui je suis désolé mais il y a trop d’autres bonnes sorties en la matière qui vont éclipser cet album. Hé oui monsieur Connard est de sortie!! Désolé!

Alors attention ça ne les empêchera pas de remplir des salles et ça j’en suis persuadé et je pense que ça ne m’empêchera pas d’aller les voir si l’occase se présente, mais derrière tout ca ce n’est pas un album qui MOI me transcende. C’est bien foutu, c’est pas indigeste,certes, mais c’est tout. Je parlais artwork tout à l’heure …… ouais bon ben là ça casse pas franchement 3 pattes à un canard, c’est assez épuré, c’est  … fade ?? …. Peut-être, je me pose encore la question sur le qualificatif approprié.

Bref je l’ai toujours dit, on se fait vraiment une bonne opinion sur un album quand celui-ci est joué en live ( surtout quand tu as bu quelques pintes avant) en général c’est soit tout bon et tu te replonges dans l’album pour voir si tu ne t’es pas planté, soit ça te confirme ta première impression. Je n’ai pas tout jeté hein, n’allez pas dire de moi que je suis un e….. ( de toute façon comme dirait l’autre on est pas là pour plaire ) je le répète c’est un bon premier Ep, on sent le travail, mais je ne vais pas aller me palucher sévère en écoutant ça.

Après les mecs font de belles dates donc, c’est que ça plait au programmateur  … ou que le carnet d’adresse est bien rempli ( oups désolé c’est sorti tout seul). Bon je conclus : bel effort mais il me manque un truc pur que ce soit pleinement abouti.

https://www.facebook.com/whitebutchery/

http://chsprod.com/s

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :