Chroniques — 20 mars 2017 at 7 h 50 min

WARS – We are islands, after all

by

Wars a sortit en début d’année 2017 « We are islands, after all« , et pour être honnête dès le départ, cet album ne marquera pas les esprits ; c’est du metalcore banal et sans innovation qu’on entend aujourd’hui partout. 

Le premier titre « The art of not knowing » est pas terrible mais je me disais que c’était le premier morceau et que la suite serait sans doute mieux. Et non, j’avais bien tort la suite est aussi insipide à un point qu’on s’en lasse très vite et je ne veux pas être vulgaire mais pendant 10 titres, on se fait littéralement « chier ». En plus de ça le semblant d’énergie et de violence, si on peut appeler ça comme ça pour cet album, est tué par une voix clair fade; et les choses similaires qu’on pourrait appeler breakdown sont soporifiques ou inachevés. 

Au final le seul et unique point positif est l’artwork qui est juste magnifique, « We are islands, after all » est comme un livre, il ne faut jamais se fier à la couverture.

Bref on va encore me dire que je dénigre le metalcore, ce qui est totalement faux ; car il y a des très bons groupes dans ce genre que j’apprécie (Heaven Shall Burn, Whitechapel, etc). 

Pour conclure sur cet album que Wars nous présente, c’est la misère en innovations, il est ennuyeux et inintéressant, et surtout à peine sortit que déjà oublié.

 Site du groupe: https://www.weareallwars.com/

Label: http://www.spinefarmrecords.com/

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire