Chroniques, Made In France — 3 avril 2017 at 8 h 21 min

Vince Red – « …Words To Live by »

by

Lorsqu’il m’est donné de découvrir un artiste, j’aime d’abord écouter ses chansons afin de me faire une représentation mentale, entrer dans sa musique et essayer de deviner qui il pourrait être. Dans le cas de « Words To live By » de Vince Red, j’avoue m’être totalement laissée transporter dans l’un des univers qui me parle le plus, les roadtrips. Cela sonnerait comme un cliché au premier abord, mais si l’on tient compte de l’acoustique, des riffs et surtout de la voix tantôt rauque, tantôt mélodique du chanteur, on se laisse finalement prendre au jeu. Puis si vous aimez les longues routes et la musique, alors cet album est fait pour vous. L’ambiance très smooth et très posée aux sonorités rock/country aura tendance à me rappeler certains titres de The White Buffalo (NDLR – que vous retrouverez sur la bande originale de Sons of Anarchy). 

Ce qui fait la force de « Words To Live by » tient dans le fait que chaque morceau n’est pas composé de la même manière, mais que tous se rejoignent sur la qualité musicale dirigée par la guitare. Là où  »In That Waiting » donnera une introduction mélodique et soutenue,  »No Master at all » posera quant à lui la touche plus rock. Le titre éponyme « Words to live by » viendra déstructurer tout l’album avec une composition principalement instrumentale qui tend à partir dans tous les sens vers la fin du morceau grâce aux riffs et chant, offrant un rythme bien plus énervé. Difficile aussi de passer à côté de la très parfaite, reprise de Townes Van Zandt « If I Needed You », ou « Return » où, ici encore, on se laisse facilement prendre sur la route de ces sons country/rock.

Même si cet album est un peu trop court à mon goût (un ou deux titres en plus auraient été bienvenus), Vince Red nous propose un album réussi et nous pousse à en savoir plus sur son projet et ses projets futurs. J’ai donc saisi l’occasion en contactant le rockeur venu tout droit d’Alsace, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions quant à son parcours, son album et ses projets: 

 1. Son parcours: « En quelques mots je suis issu d’une précédente formation résolument plus rock appelée Lips Addiction. Ce projet aux influences 80’s a connu un succès modéré, plus particulièrement en Alsace, en Suisse, et en Allemagne. Le projet dissolu, je me suis orienté vers des compositions plus intimistes, plus acoustiques ou plus ‘’Pop-Rock’’ s’il m’est possible de synthétiser la chose… Le projet est né en 2016, je l’ai porté seul jusqu’à la sortie du premier album ‘’Words To Live By’’ en novembre 2016, puis des musiciens mon rejoint. Nous avons fait quelques scènes comme le Noumatrouff, Wood Stock Guitares, ou encore Le Motoco, et nous avons eu la chance de bénéficier de supports médiatiques avantageux, notamment la radio de France Bleu pour ne citer qu’eux. Cela a beaucoup aidé à la promotion de l’album, et j’ai reçu une réponse très valorisante de la part de ces quelques acteurs qui ont mis ce dernier très en avant, au sens propre comme au figuré. J’ai écoulé les 300 exemplaires en un peu plus de deux mois, ce fut une surprise, une bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas moi-même, toutes proportions gardées. »

2. Words To Live By: « L’écriture de ce premier album s’est déroulée sur quelques mois, j’écrivais les morceaux puis j’allais en studio. L’enregistrement s’est fait chez KR NOYZ Studio, aux côtés de Maxime Kolb. Nous avons fait 3 sessions d’enregistrements et quelques clips en parallèle, qui m’ont apporté une certaine visibilité. Plus particulièrement le dernier en date ‘’No Master At All’’ réalisé par Yann Morel et The Videodrome. J’aime qualifier Words To Live By d’authentique, et j’insiste sur la neutralité de ce terme. J’entends par là que je n’ai pas cherché à faire de la surenchère tant sur le contenant que le contenu. J’ai simplement écrit ces titres avec ce que je savais faire de ma guitare et de ma voix, dans ma propre sensibilité. Les textes varient, l’amitié, l’amour, l’emprise ou encore notre actualité sont autant de thèmes abordés. En un mot c’est un album très personnel qui me permet d’ouvrir vers d’autres choses, une sorte de présentation musicale de mon univers. »

 3. Prochain album: « C’est donc dans cette continuité que nous travaillons actuellement à l’écriture du prochain album. Je dis ‘’nous’’ car ce dernier se fait d’avantage sur le principe d’un groupe. Nous répétons énormément la prochaine setlist que nous proposerons en live et nous rentrons en studio fin avril pour l’enregistrement de ce prochain opus. Je travaille main dans la main avec des musiciens externes, notamment une pianiste, et cet album se voudra plus étoffé, plus riche que le précédent, de par la pluralité des musiciens mais également celle des sonorités. »

4. Actualité à venir: « Nous serons le 2 avril sur la scène du Grillen de Colmar pour l’enregistrement de l’émission ‘’7 en Live’’, nous présenterons à cette occasion 3 de nos nouveaux titres lors d’un enregistrement vidéo. Nous serons ensuite en studio à compter de fin avril pour l’enregistrement du prochain album, toujours aux côtés de KR NOYZ Studio et enfin nous enchaînerons sur des dates à compter du moi de mai. Un showcase acoustique à la Fnac est en préparation, en parallèle de la distribution du premier album (disponible chez Cultura ou encore l’Espace Culturel d’Altkirch) et la première date sur scène à venir devrait se confirmer rapidement chez Wood Stock Guitares, tout comme notre participation à divers festivals cet été. Bien-sûr, toute notre actualité est visible sur notre Facebook ‘’Vince Red Songwriting’’, de même que notre chaine Youtube regroupant les clips actuels et à venir. »

Merci à Vince Red pour sa belle musique ainsi que pour avoir pris le temps de me répondre.

Pour en savoir plus : www.facebook.com/vinceredofficiel/ 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire