Chroniques, Made In France — 10 mai 2017 at 11 h 00 min

ULTRA VOMIT – Panzer Surprise

by

Il faut croire que malgré le x-ième degré avec lequel il convient de prendre chacun des propos de Ultra Vomit, ils aiment vraiment glander, puisqu’il aura fallu attendre plus de 9 ans pour avoir une suite à l’excellent Objectif Thunes, paru en 2008, ça commence à dater…

 »Objectif Thunes » était, pour moi, parfait en tout point. En plus d’une production excellente, de textes débiles, des qualités d’instrumentistes des différents membres du groupes, les multiples références à différents groupes et courants de la scène Metal étaient extrêmement habiles et efficaces pour qui savait les reconnaître.

Le cri du milieu de Maïté Ravendark, les bonnes manières (« Respect !!! »), ou des hymnes intemporels comme  »Boulangerie Pâtisserie » ou  »Je Collectionne Des Canards (Vivants) » ont, je pense, probablement marqué les fans de la scène, et resteront dans les esprits longtemps.

Donc voilà, on est en 2017, et Ultra Vomit est de retour avec un Panzer Surprise qui commence fort, avec le générique des Looney Toons repris à la sauce metal, et ça envoie ! Puis on entre dans le vif du sujet, avec Kaamthaar, délicieuse reprise de Rammstein, et ôde à un camion…Histoire de faire hurler les rageux, comme je n’aime pas beaucoup Rammstein, je pourrais presque dire que la différence de qualité entre l’original et la parodie n’est pas flagrante !

Des bonnes parodies, ça ne manque pas :  »Noël »,  »Evier Metal » (jeu de mot ! – grosse parodie de Maiden),  »Pink Pantera », et, pour moi, la meilleure,  »Calojira » ! Ceux qui ont vu le groupe sur scène l’ont déjà entendue dès 2009 lors de la tournée d’Objectif Thunes. Je trouve que ce titre met vraiment en valeur Ultra Vomit, et montre leur habileté lorsqu’il s’agit extraire l’essence du son d’un groupe (en l’occurence Gojira, et en particulier la chanson Vacuity, de The Way of All Flesh), et en sortir une excellente chanson humoristique.

Comme sur les précédents albums, on a aussi quelques chansons débiles qui ne sont pas forcément des références directes à la scène, comme  »Le Train Fantôme »,  »E-Tron » (Digital Caca) – gros titre ! – ou encore Pipi vs Caca, un morceau punk mélo expliquant que « le pipi c’est du caca en liquide et en jaune avec une odeur différente ».

Alors, verdict, est-ce que cet album tue autant que le précédent ? Et bien pour moi, non. Les variations sur  »La Bouillie » m’ont un peu déçu par exemple. Un phénomène musical et commercial tel que Ghost aurait probablement mérité mieux alors que la chanson qui nous est servie ici est relativement décevante, de même que celles sur Judas Priest ou Metallica. Idem en ce qui concerne quelques parodies comme  »Anthracte », qui, avis personnel, n’est pas vraiment dans l’esprit d’Anthrax, et aux paroles un peu moyennes.

Cependant, je suis bien conscient que ce genre de disques sera accueilli différemment suivant les sensibilités et les références de chacun, et même si ce Panzer Surprise ne m’a pas convaincu à 100% – peut être que les 9 années à l’attendre le pénalisent de ce côté-là – il y a tout de même un bon paquet de chansons qui ont un gros potentiel live.  »Panzer Surprise » ne m’a pas autant fait d’effet que  »Objectif Thunes », mais ça reste un très bon disque. Et il y a cette énorme cover du générique de Batman (dans Batman vs Predator, mais Batman est le meilleur, comme chacun le sait), donc il est quand même pas mal ce disque !

https://www.facebook.com/ultravomitofficiel/

http://verycords.com/

Pour ceux qui veulent une liste exhaustive des parodies qu’on trouve dans ce disque, voici l’affiche de la release party, toujours à la sauce parodique !

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire