Non classé — 27 décembre 2017 at 13 h 59 min

Le Daily Top 2017 de l’équipe Daily Rock France – Arno

by

Comme veut la tradition, chaque membre du DRF doit donner, en cette période de fin d’année 2017, son  » Top and Flop » de cette merveilleuse année. Si vous êtes un fidèle lecteur (ce dont je ne doute pas), vous avez donc du déjà essuyer 4 tops improbables, soit très bourrins soit très « odyssée musicale » (la drogue, les jeunes tout çà, c’est mal, rappelons le). C’est parti pour un top très made in France

Top Albums :

5- Falling in reverse – Coming Home 

Bon ok, on aime ou on aime pas le sieur ronnie et sa voix si particulière et les « f…ck » tous les 2 mots, mais pour une fois que l’énergumène est sorti de sa zone de confort, et bien il faut saluer l’effort ! 

4- While she sleeps – You are We

Dans un style qui tourne doucement mais surement en rond, les WSS sont la bonne surprise de l’année avec une vraie qualité d’écriture et des singles à la pelle !

3- Shaka Ponk – The Evol’

Alors là on y croyait plus. Perdu entre les albums blancs, noirs, bleus, jaunes….. on pensait les Shaka Ponk définitivement hors course. Et bien quelle énorme surprise que ce terrible Evol’ proche des débuts du groupe. çà groove, çà funke, qu’il est jouissif ce cd !

2- Liam Gallagher – As you were

L’enigme de l’année…. Comment une telle tête à claques peut produire une galette d’une telle finesse et qualité mélodique ? çà respire Oasis, çà a le gout du Oasis (enfin le groupe pas la boisson à base de produits étranges). Un délicieux moment.

1- Mat Bastard – LOOV

Tout dans cet exercice respirait le casse gueule. 1er album solo, chez Universal, en mode melting pot et après un premier single pop. Le massacre assuré. Bilan ? Une merveille, (quasiment) rien à jeter, une voix reconnaissable entre cent. L’album de l’année, de très loin. Bravo Matt ! 

Mon titre coup de coeur :

Whatever it takes d’Hollywood Undead. Et oui ,bizarrement c’est une de mes déceptions de l’année mais l’album regorge de singles entre les navets pop electro ! Titre résolument rap au gimmick qui vous rentre dans la tête et qui n’en sort plus ! 

Déceptions de l’année :

Five d’Hollywood Undead
Comme évoqué juste au dessus les HU se sont un peu (beaucoup) perdus sur le dernier album. Dommage….. 

Le live de Trust aux Artefacts 
Comment dire ? Un moment….. raté ? génant ? pathétique ? Un moment à vite oublié et qui ne doit pas être étranger au point 3 juste en dessous malheureusement. 

La disparition des Artefacts à Strasbourg 
Helas, mille fois hélas….. L’annonce récente de la pause 2018 n’est pas vraiment une surprise après la faible affluence de cette année. Programmation trop pointue (et pourtant de qualité), la sécurité ? le son (pourri) du lieu ? Un retour à la laiterie serait un vrai plus ! 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire