Chroniques — 15 août 2018 at 11 h 00 min

Rolling Stones : San Jose 99

by


Image associée

Les Stones font partis de ces symboles incontournables qu’on ne se lasse pas de redécouvrir. Ayant démarré dans des studio miteux , avant de nourrir les délires révolutionnaires de Godart, ils sont devenus le symbole le plus brillant de l’âge d’or du rock anglais.

Il est vrai que les Stones ont enterré leurs génies créatifs depuis des années , mais l’important n’est pas là . Malgré que leur dernier grand album soit « Some Girls » , sorti en pleine période punk , les Stones fascinent toujours.

Cette notoriété intacte, le groupe là doit à ses performances scéniques, qui donnent l’impression de compenser sa perte d’inspiration par des prestations de plus en plus spectaculaires. Au-delà des pénis gonflable , et autres gadgets tape à l’œil, ce qui frappe c’est l’énergie intact de ceux qui finissent par avoir l’aura des vieux bluesmans qu’ils admiraient.

Depuis les années 80, assister à un concert des Stones c’est visiter l’histoire , et peu importe le fait que le groupe ne joue quasiment que ses vieux tubes. Issue de la tournée « Bridge to Babylon », un de leurs pires navets musicaux, ce concert montre encore que la qualité des prestations est nettement supérieure à celle des albums qu’ils sont censés promouvoir.

On regrettera toutefois les sifflements stridents des claviers sur « Out of Contrôle ». Quant ont sait que Keith Richard considérait ses compositions comme « des toiles qu’il ne fallait pas surcharger » , ce passage sonne presque comme un abandon de principe.

Heureusement, le riff master se rattrape largement sur un « Midnight Rambler » bluesy à souhait. On retiendra aussi « Paint It Black », une petite perle issue de l’album « Aftermath », et que le groupe devrait ressortir plus souvent.

Si l’arrivée de Ron Wood à signé le début du déclin discographique des Stones , en les privant du feeling blues de Mick Taylor , son jeu très rythmique renforce la cohérence de l’ensemble. L’ex face est-il à l’origine de la formidable efficacité déployée sur ce live ?

Une chose est sûre , il y participe largement , et « San josé 99 » montre encore un groupe digne de sa légende.

http://www.rollingstones.com/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :