Chroniques — 14 août 2017 at 7 h 47 min

PVRIS – All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell

by

A bien lire la presse, je ne peux qu’être impressionné par le volume de critiques positives qu’engendre le groupe de Lowell, Massachusetts. Il faut dire que le jeune groupe composé de Lynn Gunn (guitare, voix, claviers), Alex Babinski (guitare, claviers) et Brian MacDonald (basse/claviers) envoie, que ce soit sur scène ou en album.

La preuve en est aujourd’hui avec All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell, pas très proche voire carrément éloigné de ce que nous avons l’habitude de chroniquer chez Daily Rock France, mais la surprise a parfois du bon.

Heaven, titre d’ouverture de l’album est la petite locomotive du disque, qui introduit l’auditeur dans un univers rock alternative, teinté de phrasés et de machines, à la rencontre de passages à la Interpol, Kings of Leon, Klaxons ou encore Chvrches.

La production est en tout cas soignée, percutante, surtout quand on rentre dans le vif du sujet avec le second titre de l’album, Half. Le disque est en tout cas bourré de référence et ne rentre pas dans le cliché pop électro. Nous sommes bien dans l’alternatif, celui qui donne envie de mouiller la chemise et de sauter partout.

On retiendra ici la sobriété de Same Soul, la puissance de No Mercy qui aura ici ma préférence pour son côté plus Rock que les autres titres, et finalement l’énergie vocale de la meneuse qui en a décidément à revendre.

All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell donne en tout cas envie de s’intéresser un peu plus en profondeur à l’univers de PVRIS, même s’il n’est pas tout près de ce que les fans de Rock à guitare ont l’habitude d’entendre. Le disque s’imposera indéniablement dans les charts par la qualité d’un rock alternatif bien senti. A coup sûr, une des bonnes surprises de l’année.

www.pvris.com/

riserecords.com

 

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire