Chroniques — 2 octobre 2017 at 11 h 00 min

PRONG – Zero Days

by

Prong est un groupe qui a vu le jour dans les années 80. Et oui ! On ne dirait pas comme ça et pourtant c’est la stricte vérité. Et depuis tout ce temps, malgré une petite pause de quelques années, Tommy Victor, le leader du groupe depuis ses débuts, est toujours en forme et en a encore sous la pédale, comme le prouve ce nouvel album.

En effet, Zero Days est le cinquième album studio du groupe en 6 ans, sans oublier une sortie live. Prong ne chôme pas et ça se voit et se ressent (surtout au niveau de la présence en live). Depuis 2012 donc, année qui a permis à Tommy et ses acolytes de retrouver leur « santé musicale » et enchaîner les productions, tout semble leur sourire à la perfection. Bien entendu, tout ceci n’est pas le fruit du hasard mais plutôt d’un travail passionné et acharné. Ce nouvel album est à l’image du reste et n’est surtout pas là pour faire tache. Prong a un style inimitable mélangeant thrash, mélodique, indus, hardcore et beaucoup de groove. Certains passages font même penser à du Machine Head de l’époque Blood For Blood. Zero Days c’est 47 minutes où l’on ne trouve pas le temps long où chaque titre procure son lot de headbang, d’envie de chanter les refrains et de faire du air guitare. Une ou deux chansons sont plus calmes, plus simplistes que les autres et permettent de souffler un peu mais d’une manière générale, cet album est une réussite incontestable. Par contre, il va falloir que Prong lève un peu le pied car le revers de la médaille peut arriver sans crier gare, une production aussi intensive pouvant s’avérer à la longue néfaste et insipide.

Pour le moment, si vous aimez Prong, Zero Days ne peut que vous plaire et vous procurer du plaisir.

http://prongmusic.com/

http://www.spv.de/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire