Concerts — 17 décembre 2013 at 16 h 50 min

PRO-PAIN + ZUUL FX + KOMAH – Atelier Des Môles – Montbéliard (25)

by

L’Atelier des Môles à Montbéliard (25) a fêté ses 30 ans ce week-end. Pour ses 30 bougies, l’orga nous a concocté 2 dates à ne louper sous aucun prétexte.

La première soirée, le vendredi 13/12/2013, fût placée sous le signe de la violence musicale. En effet, une bien belle affiche nous était proposée : Pro-pain, Zuul FX et Komah.

Ces derniers ont ouvert le bal avec leur metalcore efficace et dévastateur. Ces belges savent allier et alterner sauvagerie et passages pour gonzesses. Ils ont bien assuré mais dommage que les gens commençaient à arriver pendant leur set.

C’est au tour de Zuul FX de prendre les commandes de la soirée. Ces gars-là ne sont pas venus pour enfiler des perles et ça se voit. Ce groupe est et restera (sauf accident mais je n’espère pas) une valeur sûre de la scène française. Depuis leur dix années d’existence, leur musique s’est enrichie et a gagné en efficacité. Franchement, leur concert était bien, vraiment très bien mais quel dommage que le public reste aussi statique devant ce groupe qui mérite mieux que ça. Ils ont quand même réussi à mettre tout le monde d’accord avec la reprise de Demanufacture de Fear Factory qu’ils ont joué à merveille.

Pro-Pain, le groupe far de la soirée, monte sur les planches montbéliardaises et commence à jouer. Ce coup-ci, le public est immédiatement réceptif et ça commence à chier de tous les côtés. C’est plaisant de voir que Gary Meskil est toujours aussi en forme (sans mauvais jeu de mot) après toutes années. Leur hardcore arrache toujours autant et Pro-pain nous montre bien qu’ils ne sont pas prêts à être jeter aux oubliettes. Ils enchaînent les titres comme un acteur porno et ses scènes d’action. Le pogo fait rage sur un sol ultra-glissant et inondé de bière. Un gars slamme porté par 4 autres. Et la chute arrive. Il tape la tête en premier sur le carrelage juste devant moi et j’ai bien cru que son heure était arrivée. Fort heureusement, il a repris ses esprits en laissant une belle trace rouge par terre.

C’est ainsi que la première moitié de ces 30 ans s’est terminé avec du son plein les oreilles.

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :