Chroniques, Made In France — 17 juin 2020 at 6 h 12 min

PILORI – A Nos Morts

by

En novembre 2017 on avait été très agréablement surpris par un split réunissant Dakhma et les Rouannais de Pilori. Un condensé d’ultra violence de 10 minutes qui nous avait mis l’eau à la bouche et qui promettait de belles choses. Il aura fallut attendre deux années pour que le quatuor revienne sous les feux de nos projecteurs avec un album un vrai putain d’album et une vraie tuerie en règle.

On va quand même se pencher sur le titre de l’album ….. A nos morts !! Anodin ou non il ne peut que nous faire réagir. Un titre et une musique qui en définitive sont aussi violent que la déferlante de merde que l’on vient de subir,que ce soit dans nos hopitaux ou dans nos EHPAD. Personnellement pour avoir vu partir beaucoup trop de mes pensionnaires je trouve que ce titre est un bel hommage aussi bien à eux qu’à nous qui avons vu la passion pour nos métiers mourrir avec eux. Je trouve que la musique est très représentative de tout ce que j’ai pu vivre pendant ces trois mois. Par contre autant je pourrais écouter ce genre de musique toute ma vie, autant je ne pourrais pas revivre ce que je viens de vivre dans cette période. Alors merci pour cet hommage !!

11 morceaux donc qui sont passés entre les mains de Cyrille Gachet ( Verdun / Purge / Year Of No Light )  et Brad Boatbright ( From Ashes rise ) qui s’est entre autre occupé lui de Sleep. Autant vous dire qu’à eux deux le son est sublimé pour nous offrir là un travail jusqu’auboutiste. Point de vue des guests vocaux on a aussi le droit à deux pointures : Dylan Walker de Full Of Hell et  Matthias Jungbluth fondateur de Throatruiner records mais également membre du groupe Fange. Ben oui quand on veut faire comme les grands on s’entoure de grand. Bon voilà pour le casting. Voyons le scénario maintenant. A l’instar de son artwork très obscure, la musique distillée par le combo est poisseuse à souhait. Parfait mélange entre Black Metal, crust, chaotique Hardcore, fils batard d’un Converge et d’un Primitive Man, les ambiances distillées tour à tour nous procurent  tantôt frissons tantôt ahurissement. L’exécution parfaite, la technicité, la hargne, la froideure, la maîtrise parfaite du sujet font de ces 11 titres un subtile mélange détonnant. Si je devais vous décrire chaque titre on y passerait dix plombes et vous perdriez du temps à lire mes conneries plutôt que de vous pencher immédiatement sur leur musique. Ca chie tout le long, on a l’impression de se faire broyer en mille morceaux, on a l’impression de se faire marcher dessus par un troupeau d’éléphant, on a envie de mosher, de se foutre dessus dans un pit. Harmoiques, mélodies, chants dévastateur, break de dingue, moshpart de fou, riffs acérés, bref tout ce qu’il faut pour faire de cet album , l’album qui ne laissera personne de marbre.

Jetez vous dessus. Vous en avez marre des grands noms du brutal death, du grind et de tous ces groupes qui sommes toutes font de très bons albums sans toutefois révolutionner leur nom ? Hé bien feu ce groupe est pour vous et vous allez vous en délecter !!!!!

https://pilori.bandcamp.com/album/nos-morts

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 3   Moyenne : 3.7/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :