Chroniques, Made In France — 8 décembre 2016 at 7 h 55 min

OUI NEED SONGS – The Way

by
12573972_991536914238130_7782123670742636562_n
 
Comment peut-on écrire des chroniques rock sans parfois citer les Pixies ? Eux qui ont influencé autant d’artistes que le Velvet Underground. Certes, ils ne sont pas aussi connus que la bande à Lou Reed et John Cale, mais on a la preuve, surtout ces temps-ci, que la popularité ne fait pas la qualité (qui a dit Coldplay et Maroon 5 ?). Ce serait même plutôt l’inverse d’ailleurs. Ceci dit, la musique doit être unique, irremplaçable, d’où les réactions contradictoires qu’elle provoque. Et je m’en félicite bien évidemment. 
Décrire chaque chanson de cet EP serait superflu étant donné que les Oui Need Songs véhiculent leur propre vision des choses, à travers des titres enjoués et élégants. Alors faut-il regretter cette similitude avec le groupe de Franck Black (leader des Pixies pour ceux qui ne suivent pas) ou s’en réjouir ? Je penche sérieusement à l’écoute de ce The Way pour les réjouissances, tant ce que l’on entend accroche l’oreille. A vrai dire, pour un amateur de pop/rock (expression légèrement fourre-tout, je vous l’accorde), il faudrait être bien exigeant pour ne pas trouver ici son compte. Tout est remarquablement agencé, et avec un maximum de simplicité et un mini album, ils réussissent à provoquer en nous des émotions complexes et difficiles à cerner. Du rock libre et fougueux en somme.
En toile de fond, la basse garnit à merveille l’atmosphère. La guitare tient superbement la cadence, et la batterie accompagne sans accroc le chant mélancolique de Stéphanie Teillet. La production, quant à elle, tient vraiment la route, et rend justice à leurs compositions. Aucune tenue correcte exigée. On compose, on joue et on chante. Ils ont les idées et les chansons qui vont avec. Un quasi sans faute, bien meilleur qu’un tas de nouveautés hype qui n’épatent que les moins de 25 ans.
Le combo connaît son affaire, et joue sur le moelleux d’une pop à guitares enveloppantes avec des mélodies imparables. Et sans forcément pousser  le volume dans les tours, ils nous offrent quatre pistes entêtantes, entraînantes et pleines de maîtrise. De quoi nous remettre du baume au cœur les jours de pluie, et nous enchanter lorsque le soleil frappe à notre porte.
Un trio au dessus du rock et de ses cloisonnements poussiéreux, capable de réconcilier les parents quadra en pleine crise de nostalgie, avec le fiston féru du « c’est de la daube » et de sa copine girls-just-want-to-have-fun. Je vous laisse maintenant tout le loisir de résister ou de vous laisser emporter par la machine Oui Need Songs. Salutations distinguées.
www.ouineedsongs.wix.com/siteouineedsongs
Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 7   Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :