Chroniques, Made In France — 7 novembre 2019 at 8 h 03 min

MARS RED SKY – The Taske Eternal

by

 

En cette fin de mois de septembre ce sont les français de MARS RED SKY qui viennent nous faire leur offrande automnale avec le dernier de la famille  » The Taske Eternal  » On a eu la chance de pouvoir l’avoir dans les oreilles et franchement ce qu’on a entendu est de très bonne facture.

On va commencer par le commencement: l’artwork. Il s’inscrit totalement dans la lignée des graphismes utilisés sur les pochettes précédentes et on retrouve cette histoire de triangle qui suit le groupe depuis quelques temps déjà. J’aime beaucoup c’est attirant ça donne envie de se mettre l’album. Le son surprend tout de suite. Si on avait déjà droit à un son bien gras celui-ci est encore plus massif, ça vous donne une bonne claque en pleine gueule, cette basse, c’est gras c’est crade, ça accroche, mais qu’est-ce que c’est mélodique et le jeu : c’est souple, c’est fluide. La batterie : c’est juste , c’est subtile, c’est carré, c’est pas démonstratif, c’est pas exubérant, c’est plein contraste, c’est comme un bon dessert ça explose en bouche !!  Et ces deux choses-là contrastent bien avec cette douceur de chant.  Le chant parlons-en un instant: j’ai bien l’impression que depuis la sortie de  » Confortably Numb  » sur « The Wall reduxe » celui-ci c’est embellit, les mélopées sont plus profondes, plus intenses, ça donne encore plus de cachet au concept musical et au contraste. On sent également qu’il y a un peu plus de hargne dans la musique du trio. Il y a des plans de batterie, des riffs, des rythmiques qui ne trompent pas ça rentre plus dedans, ça taille dans le gras !! On a le droit à deux morceaux très complémentaires, les titres  » Recast » et « Reacts » deux titres très profonds, plein de contraste dans les tempo dans les mélodies, avec une batterie tantôt lourde , tantôt plus brutale …heu en même temps de la lourdeur peut naître la brutalité ….. enfin … Toujours est- il que ceux-ci sont très pointus est très bien ficelés. De toute façon tout l’album bénéficie de ce gros son et d’un songwriting très aboutit . Il n’a y pas de creux dans cet album, il n’y a pas de déchet, j’ai épluché cette album un bon paquet de fois et dès la première écoute j’ai été conquis. Le clip déjà proposé m’avait déjà bien mis en bouche mais là ça a été une confirmation.

Alors moi je dis, ça pue le super bon album à 100 mètres. Tu n’as pas encore jeté une oreille à cette pépite; ben jettes-toi dessus immédiatement, n’attends pas de le commander pour Noël. En plus tu sais quoi ? Il y a une pure fucking tournée qui s’annonce alors autant dire qu’une fois l’album écouté, jettes-toi sur la billetterie et fonce prendre ta tartine, parce que la musique de Mars Red Sky prend encore plus d’essors en live. Une des grosses claques de cette fin d’année.

https://marsredsky.bandcamp.com/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :