Concerts — 10 décembre 2014 at 14 h 30 min

LOFOFORA + UNSWABBED – Atelier des môles – Montbéliard (25)

by

lofofora-atelier_des_moles

On attaque le mois de Décembre 2014 avec un concert « sold out » à l’Atelier des môles à Montbéliard (25). Deux groupes se partagent l’affiche : il s’agit d’Unswabbed et Lofofora. Tous deux sont des groupes de métal français qui ont déjà respectivement 18 et 25 ans de carrière autant dire qu’on n’a pas à faire à des lapins de six semaines et que ça promet d’envoyer du lourd ce soir.

Faire monter la température. Tâche habituelle de la première partie. Pour le coup, il faisait déjà chaud dans l’Atelier des Môles ce samedi soir. Mais Unswabbed a montré dès les premiers accords que cela était encore possible. Un accord sévèrement plaqué sur la six cordes a donné le ton d’un live plus que convaincant. Ce qui étonne tout au long du set, c’est la réelle diversité de la nature des compositions, qui sont à l’image d’une discographie très étoffée, développée depuis déjà près de vingt ans. En tout cas, ces mecs ont envie de bien faire et ils savent faire.  Basse et Guitare reliées à leurs amplis par un système sans fil, les musiciens naviguent sur scène, intervertissant leurs places respectives, évoquant les façons de faire des gros groupes américains. On aura le droit à quelques titres historiques du groupe, mais aussi à des extraits de leur nouvel album, paru il y a quelques mois. Je n’aurai d’ailleurs pas la prétention d’être spécialiste du registre métal. Mais il convient de signaler que la musique d’Unswabbed vient une nouvelle fois casser les aprioris à propos de ce style. L’ensemble reste très musical, sans perdre la force ni le caractère incisif de rythmiques que tu te prends direct dans ta face. C’est du tout bon. En tout cas, la machine est huilée. Et même si le public semble complètement acquis à la cause de Lofo qui s’échauffe backstage, il n’en pas moins réceptif à l’énergie dégagée par les quatre zicos, en train de suer sous les projecteurs des Môles. Ca commence à bousculer devant, vous avez gagné les gars. S’appropriant donc la scène avec talent, le groupe mené d’une voix de fer par Seb au chant a offert une prestation généreuse, annonçant de la plus belle manière la deuxième partie de la soirée. Unswabbed, des mecs recommandables que je vous recommande d’urgence.

C’est dans une salle bondée de monde en trance et sous une chaleur de plomb hivernale (ouais c’est bizarre je sais mais à l’Atelier des môles il y a un microclimat) que Lofofora monte sur scène. Après une courte intro musicale, c’est parti pour un show qui risque de rester dans les mémoires de beaucoup. Tout le monde à la pêche ce soir, les Lofo sont remontés à bloc et le public est hyper réceptif. Dès les premières notes, ça pogotte de tous les côtés, Reuno se lâche et ouvre le bal des enragés slams, et tout ça en chantant, oui Monsieur ! Et des slams, il y en a eu quelques-uns pendant le concert. On se souviendra d’un certain Pierre-Yves (pour ne pas le citer) qui a révolutionné cette pratique en slammant verticalement : la tête en bas on ne voyait que ses jambes ! D’un point vu purement musical, on a eu droit à du lourd ! La setlist était composée de vieilleries toujours autant bougrement efficaces (Envie de tuer, L’œuf, Justice pour tous) que de nouveautés très appréciées elles aussi (La tsarine, Chanson d’amour, Trompe la mort). Bien sûr, ils n’ont pas fait que celles-ci, on a pu en apprécier d’autres comme Le fond et la forme, Les gens, Mémoires de singe… Une setlist aux petits oignons ou un best of comme le disent certains. Je ne pense pas qu’on peut qualifier ça de best of vu qu’il y a des nouvelles chansons mais bon, à vrai dire on s’en fout ! L’important c’est que ça a chié sévère dans la chaumière. Le son était tip top également : pas trop fort (du genre inaudible) et très propre. Tout le monde a poussé dans ses derniers retranchements en jouant le jeu face à la fatigue et une chaleur toujours plus danse et oppressante au fur et à mesure des minutes qui défilaient. C’est une habitude à l’Atelier des môles ! Il y fait vite chaud voire même très chaud et samedi soir, de la chaleur humaine il y en avait jusqu’aux murs qui transpiraient eux aussi.

Ce fût une bien belle soirée arrosée de bières et de métal français. Merci aux à Unswabbed et Lofofora  pour leur présence et à toute l’organisation de l’Atelier des môles qui nous fait vivre de bons moments depuis plus de trente ans.

Interview de Lofofora

Très prochainement interview d’Unswabbed !!

Jérémy Cardot et Mathieu Visiedo-Perez

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 6    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :