Concerts, Non classé — 22 mars 2019 at 14 h 33 min

[Live Report] The Ocean+Downfall Of Gaia+Herod-15.03-CCO Villeurbanne (69)

by

Des années que j’attendais de pouvoir enfin voir Downfall Of Gaia sur scène! En effet, quelques années en arrière, j’avais découvert le combo allemand en épluchant le line-up du Hellfest, mais à la faveur d’un running order malicieux je n’avais malheureusement pas pu les voir sous le chapiteau de la Valley. Imaginez donc ma joie lorsque Sounds Like Hell a annoncé cette date a Lyon en compagnie de The Ocean et Herod! Avec d’autant plus l’assurance d’un son béton au CCO, la soirée ne pouvait qu’être parfaite!

Et en effet, ça commence très bien avec le combo Suisse Herod. Porteurs d’un Sludge de haute volée , le groupe pose l’ambiance d’une soirée ou s’entremêleront a merveille beauté et violence! Le public est déjà assez nombreux pour leur prestation et réagit de belle façon aux anciennes compos comme aux nouvelles, issues du tout neuf « Sombres Desseins » sorti il y a  a peine quelques jours sur Pelagic Records, le label de The Ocean. Un très très bon moment passé en compagnie des Helvètes, que j’attends de revoir dans des conditions optimales avec plus de temps de jeu.

Mais on en va pas se mentir, si je suis là ce soir ce n’est ni pour la tête d’affiche, ni pour la première partie, mais bien pour les Hambourgeois de Downfall Of Gaia. C’est donc avec fébrilité que j’attends leur arrivée sur scène. Et après une intro d’une douceur infinie…c’est le déchainement de violence. Il faut dire que les Allemands avaient déjà mis beaucoup de monde d’accord avec leur 4 premiers albums, mais avec le petit dernier « Ethic Of radical Finitude », le constat est on ne peut plus direct : ces gars là sont au dessus de tout. Honnêtement, je serais bien incapable de vous dire si ils ont joués tel morceau de tel album, tellement leur musique pousse a l’introspection, à fermer les yeux pour s’immerger dans leur univers. Les 45 minutes de set sont passés a une vitesse folle, et je me suis retrouvé plusieurs fois au bord des larmes tellement ce mélange de beauté et d’ultra violence Post black à poussé ma sensibilité dans ses derniers retranchements. Une chose est sûre : j’en veux encore! C’est simple, c’est pour le moment le meilleur concert de l’année pour ma part et il va falloir être très, très fort pour le détrôner!

Pour le coup, il fut très difficile de s’accrocher au set de The Ocean. Même si le son du groupe m’est familier (je les avais vus et appréciés au Hellfest 2008) je dois avouer que le mélange de Metal progressif avec du chant clair me fait un peu fuir…et j’avais besoin de respirer après la claque reçue quelques minutes plus tôt! Malgré tout je vois la majorité du set du groupe. Le chanteur, Loic Rosetti , s’exprime dans un Francais parfait (étant Suisse, cela facilite les choses) et communique énormément avec le public. Public qui le lui rends bien, et le fait même slammer jusqu’au fond de la salle (avec son micro filiaire!) ou il va grimper sur les structures a 3m du sol avant de se jeter dans la foule! Certes, la musique ne m’accroche pas plus que ça, mais niveau show, on est servis! Le reste des musiciens s’en donne aussi à coeur joie, et le public passe un set aux anges!

Encore une magnifique date donc! Prochain rendez vous Lyonnais avec Mgla et Revenge, tenez vous prêts, cette date risque dêtre légendaire!

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :