Concerts — 2 décembre 2019 at 14 h 40 min

[LIVE REPORT] MOSCOW DEATH BRIGADE + WAKING THE SLEEPING BEAR – 28.11 – L’Atelier des Môles – Montbéliard (25)

by

Des concerts, on en a déjà tous vu des tas et à chaque fois ou presque, on passe une bonne soirée. Mais j’affectionne tout particulièrement les soirs de concerts où on ne sait pas où on met les pieds. Quand on va voir un ovni musical et qu’on ne sait vraiment pas à quoi s’attendre. C’est précisément ce qui est arrivé ce jeudi 28 novembre de l’an 2019 à l’Atelier des Môles à Montbéliard avec Moscow Death Brigade et Waking The Sleeping Bear.

Ces derniers sont jeunes et pourtant le groupe existe depuis 2011. Ils viennent tout droit de Dole dans le Jura de notre Franche Comté natale. Ils jouent un metal rap electro ou nimportecore comme ils se définissent. Bref, on va bien voir ce que ça donne car, pour ma part, c’est une découverte. Dès les premiers morceaux, on retrouve bien vite le style de tous les groupes qui influencent les jurassiens. Cela va de Mass Hysteria à Watcha en passant par Aqme ou encore Black Bomb A et Ministry pour la violence. Car faut le dire, quand ça envoie, ils ne font pas semblant ! On pourrait croire qu’avec toutes ces influences diverses leur musique soit brouillon ou bordélique mais rien à voir, c’est tout le contraire. Leurs morceaux sont bien construits et ils maitrisent la scène en essayant de mettre l’ambiance, ce qui n’est pas toujours simple à faire lorsqu’on passe en premier et que le public vous découvre. Bref, tout ça pour dire que Waking The Sleeping Bear a fait le taf et mis à part le public un peu mou, eux n’on rien a se reprocher. Bravo et à bientôt avec un pit plus dynamique.

Arrive le tour des russes de Moscow Death Brigade de fouler les planches de l’Atelier des Môles. Ils sont 3 sur scène vêtus de vestes de jogging des années 80 et de cagoules de braqueur. C’est comme si on assistait à la fusion vestimentaire de NTM et Brujeria. Ça commence et dès les premières notes, l’ambiance commence à décoller et on se prend cet ovni auditif en pleine face. Un dj mixe des samples techno has been avec des gros beats bien violents derrière, comme si Die Antwoord avait ingurgité la violence et le côté guérilleros de Brujeria. Franchement, ça vaut le détour. Les titres s’enchainent, l’ambiance monte d’un cran à chaque fois et MDB nous balance des tubes à la pelle. De temps en temps, la mascotte croco-racaille du groupe vient se balader en se pavanant devant le public pour en remettre une couche. C’est un joyeux bordel auditif et visuel qui se déroule devant mes yeux mais ça en vaut la peine. J’avais quelques craintes avant de voir le live mais finalement, elles ont été très vite dissipées. J’espère que lors de leur passage au Hellfest 2020 ce sera la même mais en couleur ! Niveau bordel ça me fait un peu penser aux concerts de Gutalax pour ceux qui connaissent.

La soirée s’est passée plus ou moins comme prévu mais une chose est sûre, c’est que Waking The Sleeping Bear et Moscow Death Brigade se sont donnés à fond pour le plus grand plaisir des gens qui n’ont pas eu peur de sortir en semaine. Tout le monde a pris sa petite claque et vivement la prochaine !

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :