Concerts, Made In France — 13 octobre 2019 at 20 h 39 min

[LIVE REPORT] MARS RED SKY + GROOOTT + WE HATE YOU PLEASE DIE – 11.10 – La Poudrière – Belfort (90)

by

Voilà la rentrée est passé du côté de la Poudrière de Belfort et après avoir proposé une soirée gratuite avec Arnaud Rebotini, c’est sous le signe du gras que la soirée est placée. Autant dire que ce soir, il devrait y avoir du monde pour accueillir les prometteurs : We hate you please Die et les déjà confirmé et présent pour la troisième fois à Belfort, Mars Red Sky. Moi perso, je suis chaud comme une baraque à frites.

L’ouverture du bal se fait ce soir par les ovnis de la soirée. Ovni ? Oui, car quand on écoute les deux autres groupes qui se produisent après eux, ça fait un peu décalé dans la prog. Je me suis penché sur We hate you please die grâce à une vidéo live de festival cet été. J’ai franchement pas été convaincu alors je me disais déjà qu’au pire, je sortirais fumer une clope à ce moment-là. Ben que dalle !!! Franchement, il y a une réelle énergie dans leur musique. Il n’y a aucune concession et les musiciens et musiciennes (puisque l’on retrouve deux femmes derrière la basse et la batterie) du punk , du rock de l’énergie, des moreaux pas forcément révolutionnaires, mais une énergie indéniable. Ça envoie tout du long et on regrette presque que le set soit de si courte durée. Mention spéciale à leur chanteur (qui empoigne également la six cordes par moment) ce mec est possédé,surtout sur le dernier titre éponyme qui m’a fois ferme de bien belle manière ce set. Vous savez quoi ? je ne serais pas surpris de les voir venir aux eurocks l’an prochain…

On veut du gras, on va en avoir un peu avec Grooott. Ma fois, je reste quand même sur ma faim. Il y a dans ce trio un élément très fort, c’est le batteur.le mec est très expressif et en plus il cogne bien. Le riff est pas mauvais du tout mais il est souvent incohérent. Il manque un petit je ne sais quoi pour totalement matcher. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais parfois ça manque de cohérence dans la composition, c’est parfois long à repartir, parfois le choix d’agencement de la setlist fait qu’on se retrouve avec un petit coup mou dans le set. Le job est fait certes, mais ça ne me convainc pas totalement. Dommage ça aurait pu encore être meilleur à mon avis.

Bon le trio bordelais Mars Red Sky revient fraîchement avec un tout nouvel album sorti il y a de cela une quinzaine de jours  » The Task eternal » . Un véritable bijou soit dit en passant. On parlait de gras, ben là, on ne peut pas être plus dans le gras que ça. Le son produit sur l’album est bien retranscrit en live, c’est gros, c’est massif, c’est puissant. On ne va passer un peu plus d’une heure à s’en prendre plein les cervicales. On ne va pas vous dévoiler la setlist, car la tournée du groupe débute à peine et perso, j’ai pas envie de vous spoiler le truc. Mais on a quand même le droit à 6 morceaux issus du dernier album. Après, on vous dira rien de plus. Perso, j’ai trouvé que ça manquait parfois d’un peu de light, mais l’apport vidéo apporte réellement une force dans ce set. En plus, c’est bien calé donc ça renforce vraiment le set. Certains dans le public déplorent les temps morts entre les morceaux, mais bon les gars n’ont pas 4 basses et 4 guitares de côté, faut bien ré-accorder de temps en temps. Je trouve ça toujours époustouflant ce contraste entre le gras de la musique et la douceur de la voix. Si certains chanteurs sont usés par le temps ici, julien qui enchaîne les projets musicaux, ne perd rien de teneur, bien au contraire, c’est un peu comme le bon vin quoi.  Franchement, j’ai kiffé tout du long, apparemment le public un peu moins, car à la fin du set, c’est relativement clairsemé, mais c’est pas grave, ça fait plus intimiste comme ça. Perso si j’avais pu en prendre deux heures de plus, je les aurais pris.

Quoi vous dire de plus qu’il faut vous procurer leur dernier album urgemment, qu’il faut absolument aller les voir en live, et que oui j’irai en Mars prochain à Gerardmer ( mais ça vous vous en foutez).  Alors merci la Poudrière pour cette pure soirée et rendez-vous le mois prochain pour Birds In Row.

Merci à Laura ( La Poudrière) A Claire ( Mars red sky crew)

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :