Concerts — 23 juillet 2018 at 20 h 26 min

[LIVE REPORT ] FESTIVAL DE NEOULES 2018

by

Ha Néoules, néoules, néoules ! Comment te dire la nostalgie que j’ai quand j’écris ces lignes, comment t’exprimer toute la gratitude que j’ai envers toi, car ce week-end j’ai été…comblé. Allez c’est parti pour le report d’un festival qui je l’espère gardera à jamais son identité.

Après avoir calé la tente et avant le début des concerts je suis allé rencontrer High Tone dont vous devriez avoir l’interview rapidement. La petite fumée ouvre le bal sur la grande scène …en définitive, quand on regarde bien il n’y a pas vraiment de grande scène et de petite scène mais la disposition en face à face permet de ne pas avoir à bouger ses fesses pour profiter des lives. Bon on est dans une journée Tribe, Trans, Dub Electro donc autant vous dire que ça ne mégote pas. On a le droit à un joueur de dijeridoo survolté et derrière ses djembés puis au derbouka ça ne chome pas non plus, une vraie pile, un beat qui groove .. ça a l’air de matcher direct. Radikal Guru  … un dj, trois cuivres ( enfin deux, le saxophone étant un bois ) ça groove tout autant mais ça a du mal à prendre, ça manque de chant à mon goût même le MC qui débarque quelques titres plus tard n’arrive pas à me faire rentrer dedans … bref je passe mon tour et file matter sculpteur et autres peintres.

High Tone bon clairement sont les papas de la soirée et le set proposé est de parfaite facture. Voilà une setlist qui taille dans le gras, ça groove, c’est carré, c’est fluide et chaque titre fait carrément mouche et en plus c’est fou tout ce que certains morceaux rappellent comme souvenirs mais ça c’est autre chose. La triplette finale est magique c’est juste un régal pour les oreilles. Bref, High tone si tu n’y étais pas tu ne peux pas comprendre.

L’Entourloop voilà encore un groupe qui a de la bouteille, 20 années à distiller la bonne parole, du Dub et putain les mecs ont toujours autant de doigté, c’est carré et ça groove sévère. Et je vous ne parle même pas du MC présent qui tient dans le creux de sa main un public conquis par avance !! Du groove, du sérieux, des sourires sur les visages assurément le grand concert du week end !! Pour ce qui est de Hilight Tribe … comment vous dire ??? heu ???? attendez je cherche le mot juste! Ben en faite je n’ai pas du tout aimé mais pas du tout. C’est certes énergique, certes il y a de la maîtrise, mais bordel t’a écouté un morceau tu as tout écouté même la petite fumée était plus pertinente sur la proposition et pourtant leur son n’est pas si éloigné que ça. Enfin bref, il est tant de vider le site et de rentrer au son des fûts métallique du bar martelé par les bénévoles.

Vendredi tout est permis même les surprises musicales, vous allez me dire  » ho mec tu veux quoi comme surprise dans une journée reggae? » ha ben plusieurs mon gars: déjà si une petite gamine avait pas été fan de Vanupié je crois que je ne serais même pas allé regarder … Et vous savez quoi ? De un, ça groovait, de deux le mec a une voix vraiment sympa, et petit trois, la basse batterie est juste magique. Après c’est du reggae, comme dirait un ami  » Dying Fetus font plus de notes différentes en 6 minutes de musique, qu’un groupe de reggae sur un album entier ». Pas faux mais il faut avouer qu’on a bien kiffé.

Après il y a le cas Jah Legacy  …. le chanteur a des supers cheveux , franchement il a une touffe qui doit peser aussi lourde que son corps, après ben c’est du reggae en définitive, il n’y a pas grand chose à dire là-dessus, c’est cool, fluide, groovy et long, en fait c’est ça c’était long, bon pas grave place au papa U ROY. 75 ans putain de bordel de dieu, bon il en est pas encore à Lee Perry avec ses 82 piges et sa sonde urinaire sur scène mais le mec a encore de la voix, après c’est du dub faut pas chercher beaucoup de texte, son choriste a d’ailleurs bien plus de taf que lui et en plus il le fait bien, par contre je reste sur le cul de son dj… faite venir Mad Professor bordel de dieu parce que Joe Ariwa … ben il « ariwa » pas (  jeu de mot à la con désolé ) il y a des moments où je me suis dis : mais il n’entend pas qu’il est trop fort ou décallé ? Parcequ’à certains moments c’était laborieux, enfin après quand le maître d’oeuvre U Roy sort de scène le gars enflamme le dancefloor comme personne.

Passons à The Sunvizor et sa voix féminine. Perso j’ai pris une dose d’art à ce moment là sur le côté de la scène donc j’ai écouté mais pas regardé, et ça avait l’aire de le faire! Un bon petit son pour la soirée et la dame a une superbe voix !!  Ca groove, ça passe comme une lettre à la poste. Après le cas du sicilien Alborosie. Quand je vous dis qu’on peut avoir des surprises pendant des concerts de reggae !! Non parce que je ne savais pas que c’était le Waillers United qui jouaient avec lui, et putain quel concert de dingue! Petite mention au morceau issu de son prochain album où l’on trouve un morceau de Metallica joué en version reggae, je n’ai jamais autant rigolé de ma vie en imaginant la tête de Lars en entendant ça. Après il y a une belle setlist, moi je retiendrai le très chouette « Jamaica Ska » et bien d’autres titres qui groovaient mais dont je ne connais absolument pas les titres. Bref franchement, si je résume ma journée, trois bons concerts deux tueries pour moi, des potes avec le sourire, une gamine enthousiaste … bingo c’est gagné apéro avant d’aller au lit !!

Samedi: dernière journée de Néoules. C’est bizarre quelque soit le fest il y a toujours un petit goût de reviens-y un truc qui dit au fond de toi … « oui j’en aurais bien repris un soir ». Bon moi histoire de me dégourdir je suis allé accompagner une petite fleure au festiminot , le festival annexé à celui de Néoules à destination des enfants. Au programme: cirque, échasse, jeux en bois, casse-tête de fils, chasse au trésor, buvette, atelier de peinture poterie et j’en passe. Un truc très complet, assez clairsemé au départ mais vite plein par la suite, mention plus pour la chasse au trésor dans un bled que tu  ne connais pas et avec un gars comme moi qui ne sait pas lire une carte! Mais après ça fait plaisir aux gosses et ça fait visiter. Néoules un chouette plus !!

Revenons à la musique avec le punk des Freddys les petits gars du coin qui n’avaient même pas joué une fois avant et qui 6 mois plus tôt n’existaient même pas. C’est pas mal, ça groove bien, il y a de l’énergie derrière les fûts, les gars sont plus que reconnaissants d’être là et une grande partie des bénévoles est venue foutre le bordel dans  » le pit » si je puis dire. Ambiance bonne enfant pour se mettre en marche, ça fait le job bravo les gars chouette première.  Retour sur la scène principale pour Les Motivés, le projet parallèle à Zebda de Mouss et Hakim. C’est comme tout, on aime on n’aime pas le tradi booster aux machines. Moi perso j’adhère. Pourquoi ? Parce que les mecs savent emmener le public où ils veulent, parce que ça balance sec, parce que c’est tellement pleins de trucs de ma jeunesse que quand j’entends des vieux titres à la fin ça me fait sourire. Les haters passez votre chemin, Les Motivés ça défonce toujours autant !! En Belgique on ne fait pas que de la bière !!! On fait du putain de bon ska punk qui ch.. sa m… ( ho quelle vulgarité !!! )

Les Skarbone 14 vont mettre le feu pendant toute la durée du live, les cuivres sont au top c’est percutant explosif énergique, détonnant, dites-le comme vous voulez mais ça fou la banane. Malheureusement je dois aller rencontrer les Soviet Suprem, (que je ne rencontrerai en définitive qu’en octobre à l’Usine de Istres), donc je n’ai pas vu la fin du concert. Pas grave on va se rabattre sur les Fatals Picards. Que dire que vous n’ayez pas déjà lu sur les Fatals ? Vous retrouverez une interview prochainement et point de vue de la musique, pour ce que j’ai vue car la déception de l’interview des Soviet m’a ouvert l’appétit, ça a l’air de l’avoir fait que vous dire de plus !!

Les Sales Majestés !! Voilà des mecs qui ne mâchent pas leurs mots, je retiendrai une phrase que m’a rappelé le lendemain mon collègue « Les politiques avant on les emmerdaient, maintenant on les encule! »  Pendant que l’artiste Ben Vasa s’acharne sur un portrait de notre bon roi Manu premier les keupons distillent leur haine de la société et du patronat. C’est rudement efficace, le pit est bien chaud, on bouffe de la poussière, c’est du bonheur en barre !! Et puis il faut dire que le public a changé, il y a un paquet de vieux papas sur le site, ça fait plaisir de voir les générations se retrouver autour d’un truc commun autre que le foot.

La fin de la soirée est énorme, je connaissais Java et La Caravanne passe mais pas du tout les Soviet Suprem !! Bon clairement on a passé le concert à bouger notre corps et se fendre la poire, c’était juste énorme comme concert …. le concert du Week end ? oui peut être bien !! Cette alliance hip hop , musique des balkans ça défonce, point !! et puis cette autodérision perpétuelle, cet humour à la con moi je kiffe ( attention celui de Ultra Vomit est bien plus pipi caca que celui-ci) Bref un Soviet en très grande forme qui nous offre une « Bella Ciao » a cappella pendant l’unique couac du weekend: une légère coupure de courant. Ce n’est pas grave, les mecs enchaînent et reviennent pour nous envoyer au Goulag . C’est le genre de concert où tu te dis, « ben merde c’est déjà fini » !!

En résumé un pur fucking week-end moi je dis !! Alors on va sortir les mouchoirs car c’est l’heure des mercis !! Merci à Fanny ( régie) (aller dis le que j’ai été un casse couille) 😉 , un merci à Corentin ( président) pour le taf effectué mais comme il le dirait lui-même « tout cela ne serait rien sans les 150 bénévoles du fest, les artistes, les mecs à la régie son » (  franchement super son tout le week end)  et évidemment merci à la maman du Fest celle qui soigne les bobos check les repas Alexa !! Vous êtes une équipe du tonnerre du cuisto jusqu’à celui qui se fait chier à ramasser les putains de mégots alors ne lâchez rien, vous les vouliez vos  6000 personnes on ne doit pas en être loin.

Je dis bravo et à l’an prochain!

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 4    Moyenne : 4/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :