Concerts — 19 avril 2016 at 6 h 47 min

[LIVE REPORT] ELMER FOOD BEAT + KOMANSKI à l’Atelier des Môles (25)

by

elmer-food-beat-killer-komanski

C’est encore sous un printemps pluvieux que l’Atelier des Môles à Montbéliard nous propose une soirée qui risque de rester dans les annales. Les géants du punk déjanté un peu « Olé Olé », j’ai nommé Elmer Food Beat, sont de retour en Franche Comté pour notre plus grand plaisir, et vu le nombre de personnes présentes, ça va être épique ! Nos joyeux lurons ne sont bien évidemment pas venus seuls car la première partie était assurée par Komanski.

Komanski, ce groupe est juste un ovni musical ! Dès les premières notes, on sait tout de suite que l’on va vivre un truc bizarre et que ça risque de partir loin. Ça a été justement le cas. Les mecs sont bien perchés et nous font vivre leur perche en nous entraînant dans leur monde excentrique, fun et très décalé. À base de riffs entraîneurs et de paroles complètement barrées, Komanski a réussi à mettre une ambiance assez folle avant que les patrons de la soirée montent sur scène. Les paroles des chansons de Komanski auraient pu être écrites par Les Fatals Picards, Elmer Food Beat, Didier Super et Philippe Katerine. Rien que ça ! Les sujets abordés, pour la plupart, sont assez sérieux mais, à la sauce Komanski, prennent une toute autre dimension dans le décalage et dans la façon d’amener le truc. Pour beaucoup, ce fût une très bonne découverte et surtout très inattendue. C’est fun, c’est frais et ça met la patate. Je vous les recommande.

Les gens venus en masse ce soir sont chauds comme la braise, notamment grâce à une première partie de qualité mais aussi grâce à la bière magique de l’Atelier des Môles. Et pour la petite histoire, pour une fois nous faisions partie des plus jeunes de la salle, oui oui ! Ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé.

Les voilà ! Elmer Food Beat monte sur scène et a l’air remonté à bloc devant le parterre de fans à casquettes blanches, visières remontées estampillées du nom du groupe. C’est parti pour un concert survolté et complètement débridé. Ceux d’entre vous qui les ont déjà vus sur scène comprendront de quoi je parle. Le mot d’ordre de la setlist était tout simple : c’était un best of – découverte ! On a eu droit aux grands classiques comme Daniela, La Complainte Du Laboureur, Caroline, Couroucoucou Roploplo, La Caissière De Chez Leclerc et bien d’autres… comme de la découverte avec 2 ou 3 titres de leur nouvel album qui sort incessamment sous peu. Les musiciens sont chauds, le public idem, et tout ce joyeux bordel prend forme au fur et mesure que les titres défilent dans les esgourdes de l’Atelier des Môles. D’ailleurs, la température à l’intérieur de la salle reflétait très bien le niveau de l’ambiance. Manou, le chanteur, avait sorti tout l’attirail : casquette, marcel, short, caleçon sans oublier les chaussettes du FC Nantes ! Tout de blanc vêtu (ou presque, sauf le slip et les chaussettes) et de moins en moins vêtu au fur et à mesure que le concert progressait, jusqu’à finir en slip, Manou a une pêche d’enfer et communicative. Bien, entendu, les autres membres du groupe ne sont pas en reste et pas en blanc non plus. C’est après plusieurs rappels et une méga ovation qu’Elmer Food Beat quitte les planches pour se retirer dans les loges et c’est ainsi que tout ce petit monde s’en va du bon son et des beaux souvenirs plein la tête.

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 5    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :