Concerts — 26 mai 2019 at 7 h 33 min

[Live Report] Benighted+Heksen-27/04-La Puce à l’Oreille-Riom (63)

by

Enfin! Après de longues années d’attente, les Stéphanois de Benighted reviennent enfin jouer en terre Auvergnate! Je dois bien vous avouer que j’avais un peu peur que la foule soit éparse, le concert ne se passant pas exactement a Clermont Ferrand mais a Riom, et nécessitant donc forcément un moyen de locomotion. Mais que nenni! La salle est plus que bien remplie, et on sent que le public n’est pas venu uniquement pour le combo Ligérien. En effet ce soir là, on fête aussi les 10 ans de Heksen, groupe bien connus des amateurs de Death de la région, à qui l’on doit notamment les soirées Death Metal Night au Raymond Bar ainsi que la venue a plusieurs reprises de Mercyless sur nos terres. Et c’est donc grâce a eux que le public Clermontois pourra avoir sa dose d’Ultra Violence en cette fin Avril!

La salle est donc déjà bien pleine lorsque Mitch et ses comparses montent sur scène , haranguant la foule avant d’entamer « Eternal Misanthropy », puis d’enchainer dans la foulée sur « Neo Cortex Annihilation ». D’entrée il faut avouer que leur Death Thrash Groovy, bien qu’étant assez classique, fait mouche. Ca commence déjà a bouger un peu dans la fosse, les têtes bougent, et surtout, les petites pauses entre les morceaux, agrémentées des conneries balancées par le frontman, mettent le sourire sur toute les lèvres. L’un des guitaristes se retrouve même avec un soutien gorge sur le manche de sa guitare, qu’il gardera jusqu’à la fin du show! Car c’est là la force d’Heksen. Passé le maquillage, le déguisement de prêtre ensanglanté de Mitch, les crânes disposés un peu partout sur scène, les gars savent sortir du carcan sérieux de leur musique et déconner entre eux et avec le public! On pourra noter dans leur set deux reprises : « Wolverine Blues » de Entombed et « You Suffer  » de Napalm Death, qui fait toujours son petit effet sur les non initiés et toujours autant marrer ceux qui savent, ainsi que deux guests et non des moindres : Chuck, hurleur des Parisiens de Ghusa, avec qui Heksen joue régulièrement, sur « Post Mortem Psychanalyse » et , l’on pouvait s’y attendre vu la sympathie du bonhomme, Julien de Benighted sur « From Victim To Executionner »! On peut dire qu’en tout point cet anniversaire aura été une réussite pour le groupe, un concert de très bonne facture, un clip vidéo à venir, et un public qui réponds présent pour soutenir la scène locale! Un très très bon moment en leur compagnie en tout cas!

La foule se fait légèrement plus compacte et la tension monte alors que Benighted se prépare à entrer sur scène. On sent que certains sont venus dans le pit pour en découdre, et on ne leur en voudra pas, connaissant la méticuleuse brutalité avec laquelle les Stéphanois aiment nourrir nos tympans! Comme d’habitude c’est une déferlante saignante de tubes qui nous attendent, en commençant par « Reptilian », « Let The Blood Spill Between My Broken Teeth », en passant par « Asylum Cave » ou « Slut », et histoire de bien achever les mosheurs, « Experience Your Flesh » et une reprise assez inattendue de « Biotech Is Godzilla » de Sepultura! Fidéle a lui même, Julien communique sa bonne humeur a toute la salle et nous gratifie de ses hallucinants vocaux Death/Grind porcins tandis que ses compères atomisent nos oreilles avec une musique toujours aussi brutale et technique. Certes je ne suis pas objectif, Benighted étant l’un de mes groupes fétiches, mais si vous n’avez jamais eu l’occasion de les voir en livre, foncez, c’était, c’est et ce sera toujours une énorme branlée! Merci a la Puce à l’Oreille et a Heksen d’avoir rendu cette date en terre auvergnate possible, si cela pouvait se refaire, je signe direct!

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :