Chroniques — 30 janvier 2018 at 11 h 00 min

LINKIN PARK – One More Light Live

by

Passée l’année 2017 et la vive émotion qui a suivi la perte de nombre de figures emblématiques du rock, nous pouvons revenir un peu plus paisiblement sur l’album live de Linkin Park.

Le cas de Chester Bennington aura saisi à vif toute une génération dont j’étais un des membres, de ceux qui ont découvert Hybrid Theory sur les bancs de l’école avec une voix incisive, des riffs de guitare qui déchirent, qui faisaient surgir soudain l’instinct de rebelle qui sommeille plus ou moins profondément en chacun de nous.

Mais le cas Linkin Park n’aura jamais autant posé de question qu’aux derniers instants du groupe, après le rendez-vous manqué du Hellfest qui aura vu le groupe descendu par les spectateurs et la sortie de l’album studio « One More Light », complètement déconcertant puisqu’à des années lumières des premiers instants du groupe.

Sur le plan artistique, nous ne pourrons que saluer le travail d’un chanteur et au-delà d’un groupe qui a tenté de se réinventer et qui a lié, comme on le voit d’ailleurs dans la setlist de l’album live qu’on écoute ici, des titres fédérateurs comme « what I’ve done » ou « Leave out all the rest », des gros hits heavy tels « crawling » ou « in the end » et ces fameuses tentatives pop tant contestées qu’on retrouvera en haut de liste.

Quoi qu’on en dise, le travail de production de l’album, ici le live mais cela vaut aussi pour le studio, est des plus soignés. On aura du mal de toute façon à enlever cela à Linkin Park, qui tant en live qu’en studio, aura toujours soigné le boulot. Certes, le virage ambitieux de la fin du band aura été manqué, pour moi comme pour beaucoup de fans. Et l’on peut le comprendre, tant le virage aura été brutal et concordant difficilement avec le reste d’un parcours dont on ne peut que souligner la longévité.

Mais comme on le dit, si l’on ne tente pas, on ne sait pas. La prise de risque et les erreurs font souvent avancer les choses. Tomber pour mieux se relever dirons-nous. Mais il n’en sera plus rien désormais. Chester est parti et nous ne saurons jamais ce qu’il serait advenu de LP dans les années à venir. Alors allez ou retournez écouter ce live avec cette perspective en tête, qui sait, cela pourra peut-être amener certains de vous à reconsidérer les choses ?

linkinpark.com/fr/

Warner Bros Record

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :