Chroniques, Made In France — 3 novembre 2016 at 6 h 26 min

LES FATALS PICARDS – Fatals Picards Country Club

by

fatals_picards-country_club

Les picards les plus sympathiquement fêlés de la musique française sont de retour avec un huitième album studio. Pour ce faire, ils ont procédé à un financement participatif qui a plus que bien marché car ils ont récupéré, à la louche, 3 fois la somme demandée. En voilà une belle preuve d’amour de la part de leurs fans qui ne reculent devant rien pour avoir un nouvel album de ces joyeux picards !

Avec ce Fatals Picards Country Club, les Fatals Picards nous démontrent une fois de plus leur talent. 17 titres pour environ 52 minutes de musique, ce nouvel opus est toujours à la hauteur de ce qu’on peut attendre de ces garçons bourrés d’énergie et de bonne humeur. Comme à leur habitude, on y retrouve plusieurs styles musicaux passant du punk à la variété française et bien d’autres. L’humour toujours aussi présent, et bien caractéristique de ce groupe, fait mouche une fois de plus avec des titres comme « À l’amour à l’Armor », « Fils de P. », « Le magnet du Jura » et « Le reich des licornes » pour ne citer que ceux-là. On ne peut pas parler de ce disque sans évoquer également la reprise de Niagara « L’amour à la plage », détournée et remise à la sauce des Fatals Picards pour notre plus grand bonheur.

Si vous ne les connaissez toujours pas (ce qui est vraiment bizarre d’ailleurs), je vous invite à écouter leur musique rafraîchissante qui met la patate et le sourire de bon matin ou à tout autre moment de la journée. Mais aussi à aller les voir en concert car en plus de tout ça, ils dégagent une telle énergie que personne ne sortira de la salle indifférent.

http://www.fatalspicards.com/

http://www.label-adone.com/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :