Chroniques — 27 janvier 2017 at 10 h 30 min

JOHN GARCIA – The Coyote Who Spoke In Tongues

by

 » Ceci est l’album le plus important de ma carrière, difficile et un vrai défi à réaliser, mais il vaut chaque minute de sueur!! » Voilà comment le prolifique John Garcia, qualifie son dernier bébé. Je ne vais pas vous refaire tout le CV mais entre nous … c’est rare que quand le Monsieur nous sort un album, celui-ci soit une bouse sans nom. Hé bien comme on peut s’y attendre cet album est tout simplement d’une beauté rare.

Donner une nouvelle vie à des titres issus de sa formation d’origine Kyuss et de quelques compos solo du dit monsieur, en acoustique s’il vous plaît!! Voilà une tâche pas facile à réaliser sans gâcher le travail effectué par le passé. Grand nombre de groupes, de tous genres s’y sont aventurés, même du côté de chez Klone qui nous gratifiera d’un album dans une quinzaine de jours, mais il y a également des groupes comme Nostromo et c’était pas particulièrement une réussite.

Pour atteindre la perfection recherchée par l’auteur, celui-ci s’est adjoint les services d’un guitariste hors pair en la personne de Ehren Groban. Le mec a un groove du tonnerre. C’est d’une fluidité, d’une musicalité dont on se délecte à chaque seconde . Derrière  les percus il y a Greg Saenz, là aussi le CV est balaise: Excel, Cyco Miko, Kreator, Suicidal Tendencies, Infectious Groove, The Dwarves. La justesse de la percussion: point trop n’en faut mais faut -il encore le faire et bien, et là, la subtilité est magique sur chaque morceau. Mike Pygmie en plus d’intervenir dans Mondo Generator lui endosse le rôle du bassiste pour une touche de groove supplémentaire. Ajoutez à tout ça quelques samples, l’ingéniosité et la qualité de chaque musiciens et vous obtenez une vraie tuerie. Puis, cette voix …quelle voix … en faite c’est comme le bon vin ou la gnôle de mon grand-père, plus vous la conservez, plus vous la chouchoutez, plus elle se bonifie.  Il n’y a aucun déchet dans cet album qui saura ravir à merveille les aficionados du travail de John Garcia, mais aussi les novices.

On comprend après plusieurs écoutes que le monsieur y a mis tout son coeur. Si certains artistes au rythme hyper prolifique, s’essoufflent au cours de leur divers projets musicaux, John Garcia lui nous donne l’impression de renaître une nouvelle fois à chaque opus. C’est majestueux, c’est gracieux, bref ……Une pièce indispensable dans votre discothèque.

https://www.facebook.com/JohnGarciaOfficial/

https://shop.napalmrecords.com/

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :