Interviews — 29 juin 2016 at 6 h 49 min

[INTERVIEW HELLFEST] The ARRS ( Nicolas -chant)

by

 

Nico - The Arrs

Interview de Nico, chanteur de The ARRS, réalisée dans le cadre du Hellfest 2016.

DRF : Salut, pour commencer, j’aimerais savoir comment ça va, et ce que ça fait de revenir au Hellfest ?

Nico : Ecoute, ça va super, le beau temps est là, on voit tous les potes, la programmation est dingue. On est d’autant plus content qu’on était pas prévu à la base, vu qu’on fait le remplacement de The Architects, donc on est chaud, on est bouillant. En plus hier on a joué à Paris, donc c’est parfait, tout est prêt pour un gros show d’une heure.

DRF : Une bonne nouvelle alors. Comme je l’ai dit dans ma chronique sur Khronos, c’est un album Colossal, j’aimerais savoir comment s’est passée la création de celui-ci ?

Nico : C’était le second album avec le nouveau line-up, qui est plus trop nouveau car il date quand même de 2011, donc le nouveau guitariste et bassiste, ils ont vraiment mis leur patte artistique dedans, donc vraiment l’esprit The ARRS à la Soleil Noir qui a bien transpiré dans Khronos qui est le quatrième album.
Après ça commence par les guitares, ils jouent avec le bassiste chez eux, puis ils ramènent les instrus en répète et une fois que l’album est composé, je chante dessus, je pose les paroles et tout le bordel.

DRF : Et pour les paroles, quels sont tes sources d’inspiration ?

Nico : Sur cet album, c’était plus du thriller, de la fiction, quelque chose de plus terre à terre et qui soit plus « facile » à comprendre pour tous. Par exemple sur Soleil Noir, où même sur les autres albums c’était plus romantique dans l’idée, et c’est vrai que que les dernières chansons de Soleil Noir comme « Authentique indigné » ont beaucoup parlé au gens et je suis plus reparti dans ce délire pour Khronos.

DRF : Encore une question sur Khronos, comment ce fait-il, qu’il y a autant de featuring ?

Nico : Ça c’est fait, un peu au dernier moment pour la moitié des feats. Après on avait déjà contacter l’ami Alex d’Obey The Brave, vu qu’on aime sa voix et son boulot, on lui a proposer un feat et donc il a choisi sa chanson puis il a posé sa voix sur ses parties. Pour Julien de Benighted, c’est pour le côté grind qu’on adore avec The ARRS, et c’est vraiment des potes de longues dates avec qui on a fait pas mal de date et avec qui on aimerai bien en refaire aussi, donc c’était l’occasion de faire un truc sympa. Et pour Kubi d’Hangman’s Chair et Poun, ils sont venus au local pendant qu’on enregistrait les voix pour faire les chœurs et puis ils ont posé leurs voix en total impro sur l’album.

DRF : Et donc sachant que Poun était sur scène avec le Bal des Enragés aura-t-on la chance de voir « Prophecy » ?

Nico : Oui, il vient ce soir, et ça sera la première fois qu’on la jouera en live avec Poun, ça ne sera pas long mais c’est la cerise sur le gâteau.

DRF : Pour la suite, y a t’il de gros projets pour The ARRS ?

Nico :  Non la on va jouer et encore jouer, je pense qu’avec le nouveau guitariste on va faire quand même un ou deux morceaux, histoire qu’il joue des chansons qu’il a composé.

DRF : Y a t’il des groupes que tu aimerais voir où revoir sur cette édition 2016 ?

Nico : Là, on va voir vite fait Vision of Disorder, Converge aussi, Mass Hysteria qui était énorme aussi, Rammstein, c’est aussi bien de voir les grosses pointures.

DRF : Encore merci, pour finir je te laisse le mot de la fin.

Nico : Soutenez votre scène !

DRF : La scène française une des meilleurs aujourd’hui ?

Nico : Une des meilleurs au monde ! En plus, elle est en plein développement, le public se déplace, dès fois il y a pas de public ça arrive ; mais on sait qu’il y a du monde, la preuve le Hellfest est blindé, et ça continue à bouger donc faut arrêter de se plaindre et se déplacer.

DRF : Encore merci à toi, pour ce super moment.

Nico : Je t’en prie et merci à toi.

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :