Interviews — 1 juillet 2016 at 6 h 29 min

[INTERVIEW HELLFEST ] DANCE LAURY DANCE – Lap (batterie) Max (chant) – Harry (basse) – Phil ( guitare)

by

13418877_1316326675089624_8967068227587764256_n

Enfin !! Les québécois de Dance Laury Dance viennent fouler les planches du Hellfest. Alors oui, c’est au Metalcorner mais ça leur ouvre déjà les portes de l’enfer. Et aux dires des gars le lendemain, le moment qu’ils ont passé sur scène était tout bonnement énorme. Avant de botter les culs des festivaliers et après avoir galéré dans les bouchons, les Dance Laury Dance nous ont accordé un peu de temps.

DRF : Salut les Dance Laury Dance, l’année dernière on s’est vus à Marseille, vous veniez de vous séparer de votre guitariste, vous sortiez un clip pour promouvoir votre bière à base de sang de Licorne, vous étiez pas malades, pas comme la tournée d’avant, et vous aviez des CDs en bon état et non détruits par nos services postaux. Comment ça va aujourd’hui ?

Lap : Ressourcés, la santé est au rendez-vous

DRF : Avez-vous réussi à relever votre défi : ne pas dormir depuis votre arrivée jusqu’à ce soir ? Du nom de votre tournée 2016…

Phil : On va dire oui mais en fait non. On a dormi deux minutes dans le van.

DRF : Moins de dates que sur votre dernière tournée et pourtant vous commencez à avoir une renommée sympathique en hexagone, vous auriez pu remettre le couvert à Marseille par exemple.

Lap : Ben c’est compliqué avec le Hellfest. Le festival ramène énormément de gens et beaucoup de groupes essaient de faire comme nous en essayant de jouer ailleurs, c’est donc compliqué, mais on a déjà beaucoup joué.

DRF : L’année dernière, vous disiez que vous ne comptiez pas attendre longtemps pour sortir un successeur à Hellalujah. Vous sortez un EP et non un album complet, qu’est-ce qui motive ce choix ?

Harry : En fait je suis devenu papa, j’ai dit aux gars : je m’excuse on prend un break, on fait une pause.

Phil : On avait déjà des pièces de prêtes, on s’est dit qu’on allait faire un EP avec pour faire patienter les gens et faire un réel album pour 2017.

DRF : Qu’est ce qui va faire que ce prochain album sera aussi attrayant que son prédécesseur ?

Phil : On va être plus mature ! (rire général) Non, ça ce n’est pas crédible.

Lap : Ça va être beaucoup plus la fête sur le prochain album !

DRF : Le deuxième était enregistré dans un climat assez particulier, comment s’est passée la composition de cet EP ?

Lap : La bonne ambiance est revenue et on est un peu en mode «  festif » on n’a toujours pas prévu de recruter de nouveau guitariste. On est bien à quatre et en plus on dort mieux dans les hôtels. (rire général)

DRF : Vous aviez parlé à une époque de réaliser un clip plus long, plus poussé, suite à Unicorn Blood. Qu’en est-il de sa réalisation ?

Max : Ben on a pris une pause de huit mois, on recommence nos activités. En revenant au Québec on va rentrer dans notre studio qu’on appelé le studio « les amis ». Mais bon plus sérieusement on va revenir plus forts qu’avant.

DRF : Je me posais une question en réécoutant vos albums, vous aviez enregistré une chanson avec le chanteur de Cancer Bats : avez-vous réussi à la jouer en live ?

Lap : On a réussi à la jouer quand on a tourné avec eux, mais c’est vrai qu’on aime mieux la faire avec lui que sans lui. C’est pour cela qu’on ne la jouera pas ce soir.

DRF : Sur la première affiche européenne, on vous voyait partir à l’assaut de l’Europe avec des bouteilles de sky, la deuxième fois vous n’aviez pas prévu d’être sobres avec votre chat bourré, cette fois vous avez été sobres ou pas ?

Phil : Non, le requin est complètement bourré, ça reflète toujours autant la bonne humeur qu’il y a au sein du band.

DRF : Vous allez faire quoi pendant le reste du festival, et quels groupes vous n’allez pas louper ?

Phil : On va faire la fête et on ne va pas louper Dragonforce, Converge, Black Sabbath, et on va profiter

DRF : Vous qui avez joué dans les dernières dates avec Lemmy, comment vous avez vécu l’annonce de sa mort ?

Lap : Ben on est le dernier band canadien à avoir joué avec lui. Pour nous, c’était un rêve de jouer avec ce groupe, et quand il est mort ça nous a touché.

Phil : Comme on dit chez nous, ça fait une petite crotte sur le cœur.

DRF : Sortie de votre EP cet automne, vous allez donner quoi comme suite à tout cela : tournée, réalisation du prochain album… ?

Lap : On va se mettre à enregistrer dans notre studio «  les amis »

DRF : OK sur cette tournée vous avez un groupe qui vous a plu plus qu’un autre ?

Harry et Phil : Flayed c’est devenu de bons amis, même hors scène c’était bon, on avait aussi des potes canadiens. On a passé de bons moments

DRF : Un dernier mot pour finir ?

Max : La prochaine fois on va reviendra avec notre album et on va venir chez vous faire la fête ! Et merci à vous !

https://www.facebook.com/dancelaurydance/?fref=ts

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :