Interviews — 10 décembre 2018 at 11 h 32 min

[INTERVIEW] HAKEN – Charlie Griffiths (guitare)

by

Salut à toi !! Beaucoup de temps en interview, à force tu n’en as pas ras le bol de t’y coller ?

Jamais ! Cest toujours flatteur d’avoir des personnes comme vous qui s’intéressent aux prestations de Haken. 

Quelle est la question à laquelle tu en as marre de répondre ?

Aucune. Ce n’est pas parce qu’on nous l’a posé à maintes reprises, que tout le monde a déjà entendu la réponse !

Qu’est-ce qui a changé au sein du groupe depuis votre précédent album ?

Nous sommes toujours les 6 mêmes mecs depuis le dernier album « Affinity », mais naturellement nous avons tous changé et grandi, nous avons chacun des expériences de vie différentes que nous pouvons apporter au sein de  Haken. Nous avons récemment célébré le 10 ème anniversaire du groupe, donc je pense quil y a un sentiment de nouveau départ, prêts pour la prochaine décennie.  

Comment vous avez imaginé ce nouvel album, si la dernière fois tout est parti du morceau « 1985 » quel a été l’élément déclencheur pour composer ou donner une certaine couleur à l’album ?

C’est exact. Sur l’album « Affinity », la chanson « 1985 » a en quelque sorte créé l’ambiance et le thème de l’album. Avec « Vector » je ne peux pas dire qu’il y est eu un titre déclencheur. Les thèmes se sont plus développés au fil du temps. L écriture a commencé en novembre 2017 alors que nous travaillions avec Mike Portnoy sur sa tournée « Shattered Fortress ». Nous écrivions dans des chambres d’hôtel et nous sortions naturellement quelques riffs lourds et cools, nous avons donc rapidement continué sur cette voie.

SI lors de votre album précèdent vous traitiez de l’air informatique, quels sont les thèmes que vous aborderez sur votre prochain album ?

Le concept de cet album a un thème psychologique, nous avons regardé en arrière dans les années 50 et nous nous sommes inspirés des expériences intéressantes de Stanley Milgram et BF Skinner. La chanson « Puzzle Box » s’en inspire directement. La couverture a une tâche d’encre de style Rorschach, qui représente notre philosophie des thèmes lyriques. Faites-en ce que vous voulez !

On a lu que vous n’attendiez pas forcément de retour sur votre musique. Vous, quel regard vous portez sur l’évolution musicale de Haken ?

Nous écrivons de la musique ensemble principalement parce que nous aimons le faire. Il y a quelque chose en chacun de nous qui nous pousse à vouloir créer de la musique. Nous voulons nous améliorer en tant que compositeurs et interprètes sur chacun de nos instruments. Nous faisons toujours ce qui nous semble juste à ce moment-là, donc naturellement chaque album aura un son différent. Nous avons très peu d’idées préconçues sur la direction que nous prenons et l’excitation est de voir où ce voyage musical nous mène.

Vous poussez toujours plus loin les orchestrations, les sonorités dans la musique de Haken, qu’est-ce qui pourrait sublimer le son Haken ?

On n’y pense pas vraiment. Et je pense que si nous essayons de comprendre ce qui fait « Haken », nous pourrions le perdre, alors nous essayons de ne pas le faire. Tout dépend de ce que nous ressentons et si la musique nous inspire ou pas. C’est aussi simple que de suivre une idée qui vous excite

Votre pochette m’a fait penser aux images qu’on utilise chez certains psy, tu sais celle où tu dois dire le premier mot qui te passe par la tête lorsque tu la regarde, comment s’est imaginé l’artwork qui est complètement diffèrent de ce que vous aviez proposé auparavant ?

J’ai eu l’idée d’avoir une tâche d’encre de style « Rorschach » car nous voulions un design simple en 2 tons. J’ai proposé l’idée à nos artistes de longue date Blacklake Design et en moins de 24 heures, il avait fait une vingtaine de cartouches d’encre pour nous permettre de choisir. Elles ont toutes été générées au hasard à l’aide d’encre et de papier. Nous avons choisi celui de la pochette parce qu’il semblait avoir le meilleur sens pour la musique.

Comment vous est venue l’idée de lancer un concours pour désigner un fan comme dessinateur d’une partie des artworks de vos vinyles?

En raison de la façon dont l’artwork s’adapte sur les côtés du vinyle, il était logique de garder le 4ème côté vide, donc notre label « Inside Out » nous a parlé de la possibilité de faire graver des oeuvres d’art sur ce côté. Nous avons pensé que donner à nos fans l’opportunité de faire partie de l’album serait cool, alors nous avons organisé un concours de tâches d’encre. Nous avions beaucoup d’inscriptions et c’était assez difficile d’en choisir une.

Pourquoi « The Good Doctor » comme premier single plutôt qu’un autre titre ?

Encore une fois, c’était le choix du label. Une fois qu’ils ont entendu les mixes, ils ont suggéré que « The Good Doctor » devrait être un bon premier single , alors nous avons suivi. Je pense que c’était une excellente façon de présenter l’album.

Qu’est-ce qui fait aujourd’hui la force de Haken ?

Tout dabord, cest notre amour pour la musique et lentrain que nous avons pour la créer. Et puis bien-sûr, nous ne pourrions pas faire ça sans le soutien des fans pour notre musique. Nos fans sont heureusement très ouverts d’esprit et s’attendent à tout ce qu’on leur balance, ce qui est clairement le meilleur genre de fan que l’on espère!

Qu’est-ce que ça vous fait d’être aujourd’hui reconnu comme les dignes successeurs de Dream Theater ?

Eh bien, nous devons être clairs : NOUS n’avons jamais dit ou pensé une telle chose. Ces gars sont la raison pour laquelle le métal progressif est un genre qui se classifie en première place, donc nous sommes juste heureux d’en faire partie. Je pense qu’il est important de ne jamais oublier l’impact qu’ils ont eu et je nous considère incroyablement chanceux d’avoir eu l’occasion de rendre hommage à « Dream Theater » et à leur musique, en la jouant avec un des fondateurs du genre.

Qu’est-ce que vous recherchez en mettant en place les VIP upgrade ? Vous succombez à un effet de mode ou c’est une volonté de vous six ?*

Les surclassements VIP sont l’occasion pour les fans d’obtenir du merch exclusif et l’occasion de nous rencontrer tous les six dans un environnement contrôlé. Très souvent, avant ou après le spectacle, nous nous dispersons un peu partout, alors que nous sommes très heureux de rencontrer des fans à tout moment, mais vous seriez chanceux de nous trouver tous les six au même endroit et au même moment.

Quelques questions pour terminer :

Quel est ton plus vieux souvenir sonore ? pas forcément musicale !

C’est une question difficile ! L’un de mes premiers souvenirs était d’aller voir E.T. quand j’étais enfant, alors je suppose que ce serait le son de John Williams. Cette musique me donne encore des papillons quand je lentends.

Quel est le dernier bon livre que tu aies lu?

Je n’ai pas vraiment lu de sorties récentes, mais j’ai relu A Hitchhikers « Guide to the Universe ». J’aimerais savoir ce que dirait Douglas Adams du monde dans lequel nous vivons aujourdhui.

Quel est le dernier bon album que tu aies écouté ?

 J’ai beaucoup apprécié « Eat The Elephant » de « A Perfect Circle ». Les paroles m’ont paru absolument géniales.

Je te laisse le dernier mot !

Merci pour l’interview ! Nous sommes impatients de faire la tournée de « Vector » en 2019, alors j’espère que vos lecteurs envisageront de venir voir un de nos spectacles pret de chez eux.

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :