Chroniques — 1 mai 2017 at 9 h 37 min

HE IS LEGEND – Few

by
 
Volumineux, mélodique et addictif sont les premiers adjectifs qui me sont venus à l’esprit à la première écoute de ce nouvel album de He Is Legend. Le combo américain, au patronyme assez curieux il faut bien le dire, avait attiré mon attention il y a quelques années déjà. Leur style inclassable, qui ratissait large au niveau des influences, visait aussi bien la critique hollywoodienne que leur propre univers musical qu’eux même qualifiait de stéréotypé.
A l’aise dans toutes les catégories, le quintet se devait de passer au niveau supérieur pour se faire connaître en dehors de leurs frontières. Et les bons points sont visibles dès le départ grâce à l’efficace « Air Raid » qui possède une production en béton (où l’on ne trouve aucune aspérité), une voix puissante et juste qui peut changer de tessiture à l’envie, le tout conjugué à des gros riffs qui envoient la sauce quand il faut, sans jamais faire fuir l’auditeur lambda fan de rock et de metal. Le ton est donné et on ne tergiverse pas bien longtemps pour avoir une idée précise de ce qui nous attend.
L’effet est immédiat et leur musique, affranchie des barrières, nous percute et remplit à merveille l’espace qui lui est imparti. Les pistes sont variées, refusant le conventionnalisme, et les structures laissent place à de multiples changements dans la rythmique. Tout ceci est calculé, mais à l’instinct, et avec un dosage sensible et millimétré. Les six premiers titres d’ailleurs sont ravageurs et auraient pu constituer à eux seuls un EP fantastique, les six autres étant plus fouillés et un peu moins prenants. Mais que l’on se comprenne bien, tout cela reste d’un très haut niveau, et bien supérieur à ce que propose d’autres formations outre-Atlantique.
Le constat concernant Few est logiquement sans appel : c’est déroutant parfois, avec suffisamment de variations pour que l’on s’y intéresse sur la durée, et le talent de ses auteurs est aussi indéniable que leur polyvalence. La production quant à elle, est à la hauteur du niveau des musiciens, et on ne peut que s’incliner devant la qualité du travail fourni. Le son lui est en parfaite adéquation avec les notes, et apporte toute la puissance et la volupté qu’il faut, avec un léger grain de saleté dans la voix de Schuylar Croom.
A conseiller donc aux gens très ouverts, et à ceux qui apprécient prendre plusieurs directions pour le même prix. A noter, un artwork encore une fois très apprécié de mon côté. Good job guys !
 
www.twitter.com/HelsLegendNC
www.spinefarmrecords.com   
Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire