Chroniques — 20 juillet 2017 at 11 h 34 min

GHUSA – Öswedeme

by

ghUSa (God Hates US All pour les néo 😉 ), ou le retour aux sources du Death Metal.

Pour ceux qui ne connaissent pas ghUSA, il faut revenir aux années 80 avec la naissance du Death. Lancé en 1989 par L Chuck D, ghUSa sera pendant près de 25 ans un groupe peu connu qui écumera les scènes underground de l’hexagone.

C’est après leur album compilation “25 Years of Death Metal “, sorti en 2015, que nous les voyons enfin au grand jour. 

Pour les fans de Bloodbath, At The Gates, Dismember, Entombed, Grave, Disbelief… « Öswedeme » est un album qui rendra nostalgiques les “vrais” haha, mais aussi il peut être une bonne façon de découvrir les racine du Death pour tous ceux qui souhaiteraient s’initier.

Avec cet opus, ghUSa reste fidèle au Death Metal suédois et nous livre un bon gros son bien lourd et grinçant de guitares arrangés par Vincent « Dørÿ » Bigallion (lead guitar) maintenu par le rythme, certes présent mais non oppressant, de la batterie de Pyromancer. L Chuck D retrouve Jipouille de St Loup (qui avait fait un travail remarquable lors de la compil en 2015 en remasterisant les titres originaux) pour l’enregistrement des titres, ensemble ils offrent un enchaînement des pistes qui se fait si harmonieusement qu’on ne se rend pas compte d’être à la fin de l’album tant on est happé par la musique. 

Côté design, Marco hasmann nous gratifie d’un dessin qui est à la hauteur de la musique, sanglant et funèbre comme on l’aime. 

Donc, vous l’aurez compris mais pour ma part je mets un gros pouce en l’air de la main gauche  et je lève ma putain de pinte de la main droite! 

Aller je vous fais part de l’info, le titre de l’album est un acronyme pour Old Swedish Death Metal

 

ghUSa (officiel) 

whitesquareinc

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire