Chroniques, Made In France — 28 avril 2017 at 11 h 05 min

ETHMEBB – La Quête Du Saint Grind

by

Il y a des jours comme ça où un album vous tombe sous le nez sans prévenir avec un nom de groupe quasi-imprononçable et au titre d’album assez intrigant. Après quelques recherches rapides, je m’aperçois qu’Ethmebb est un groupe de Epileptic Power Death Progressive Metal tout en étant la réincarnation du groupe Ethmeb qui faisait du grindcore jusqu’en 2012. Pourquoi pas ! Le moment de le mettre dans la platine est venu et c’est également le moment de la stupéfaction et des interrogations.

Après une première écoute, il est évident qu’il en faudra plusieurs autres pour digérer cette galette et se faire une idée plus précise car ce disque ne ressemble en rien à ce que j’ai déjà pu écouter auparavant. Effectivement, leur genre musical a une apparence complexe dans sa dénomination et vous êtes encore loin du compte… Ethmebb mélange à peu près tous les styles musicaux connus dans ce monde pour en former un nouveau pour le moins assez inexplicable. Cet album raconte l’histoire du chevalier Tathor ayant perdu sa capacité à forniquer (appelée Grind) et part à sa recherche d’où La Quête Du Saint Grind. Il est vrai que le nom des chansons porte à la plaisanterie et à l’humour assez basique mais les parisiens sauront surprendre leur auditoire via leur musique. Point de grind, point de violence extrême mais plutôt de sacrée épopée musicale avec un power métal omniprésent et des grandes envolées symphoniques vous attendent. Déroutant pas vrai et c’est rien de le dire, vous en resterez scotché au fond du canapé (ou ailleurs) lors de votre première écoute. La qualité auditive est au rendez-vous et personne pourra dire le contraire. On sent parfaitement que rien n’a été laissé au hasard et que la moindre note, le moindre passage d’un style à l’autre est le fruit d’un travail très aboutit. Par contre, c’est aussi le genre d’album qui plaît ou pas et qui ne deviendra jamais un classique mais qui casse les codes et démontre avec brio que tout est possible avec un peu d’imagination et d’intelligence.

Je pourrais encore évoquer pleins de subtilités qui font cet album mais le mieux reste encore de l’écouter et de juger par vous même.

https://www.facebook.com/Ethmebb/

Auto-production

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire