Chroniques — 1 juillet 2016 at 6 h 28 min

DUST BOLT – Mass Confusion

by

666_DustBolt_CMYK[1]

Alors, là si les sceptiques avaient du mal à penser à Dust Bolt en tant que relève du mouvement Thrash Teuton, cette fois-ci il n’y a plus aucune confusion possible ! Le quatuor allemand revient enfoncer le clou avec le successeur de «  Awake the riot ». C’est qu’ils restent très productifs ces petits jeunes, un album tous les deux ans, on pourrait penser que ça tourne en rond, mais non, les gars tirent des leçons de leurs productions passées et ne s’emmerdent plus avec des fioritures inutiles. Au programme de cet opus, 11 possibilités de se prendre une grosse tarte à travers les dents. Il y a très très peu de temps morts dans cet album, rien ne vous permet de reposer vos cervicales, qui à coup sûr vont prendre une bonne raclée. La complémentarité des guitares, la fougue développée au chant, la justesse d’exécution de la batterie, la mise en avant dans le mixage de la basse, la précision de chaque instrumentiste, les renforts de chœurs aux bons moments, autant de choses mises les unes au bout des autres qui font de cet album un putain de disque de Thrash. Si certains n’y trouveront aucune originalité, il est tout de même  à noter que ce n’est en général pas dans le Métal qu’il faut en chercher. Là, le petit plus c’est le vent de fraîcheur qui vient souffler sur la scène teuton. Le pire… ou enfin le mieux là-dedans, c’est qu’en live les mecs ne lésinent pas sur l’énergie qu’ils mettent à l’ouvrage et cela se ressent nettement sur album. Du tabassage en règles qui semble plutôt de bon augure pour cette formation qui fait comme la petite bête… elle monte, elle monte, elle monte. Alors, vivement une tournée hors festivals, qu’on prenne une bonne dose de coups de pieds au cul !

https://www.facebook.com/dustbolt/

https://shop.napalmrecords.com/dustbolt.html

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :