Concerts — 5 mai 2016 at 9 h 24 min

CANNIBAL CORPSE + KRISIUN + HIDEOUS DIVINITY au Moloco à Audincourt (25)

by

cannibal_moloco

Une date importante qu’est ce 3 mai 2016. Pourquoi ? Tout simplement car Cannibal Corpse, Krisiun et Hideous Divinity ont décidé de poser leurs valoches dans l’est de la France à Audincourt plus précisément afin de nous balancer du gros brutal death dans la tronche. Mais ce n’est pas tout car ce concert est la seule date française de leur tournée ! Et oui Monsieur ! Si c’est pas de la chance, ça, je ne sais pas ce que c’est. Enfin bref, votre serviteur s’est rendu sur place mais comme à son habitude, a raté le premier groupe mais faut dire quà 20h pétante ça a démarré et à 20h30 c’était plié donc je n’ai pas eu la chance de voir Hideous Divinity. Une prochaine fois peut-être…

C’est dans une salle pas hyper remplie que Krisiun monte sur scène pour nous assassiner le cerveau à gros coups de blast et de sauvagerie. J’imaginais la soirée sold out depuis un bout de temps mais en fait non. Je ne pense pas du tout que c’était complet ce qui est bizarre quand même… Ceux qui étaient présents ce mardi soir ont eu la chance de s’en prendre plein la gueule car Krisiun, il faut le dire, c’est ultra violent ! Ils ne sont que 3 sur scène mais ils envoient du lourd comme c’est pas permis ces petits brésiliens. Leur set est d’un propre et d’une intensité rare. Il n’y a pas un faux pas, c’est ultra carré. Un truc cool aussi qui n’arrive plus si souvent d’ailleurs et qu’on a eu le droit à un solo de batterie assez démentiel ! Le mec il tabasse les fûts avec une vitesse et une précision déconcertante. Les deux autres ne sont pas des manches non plus car les envolées de guitare ou solo dans la jargon, ont été bien hallucinantes elles-aussi. Franchement, c’était une première pour moi même si j’écoute Krisiun depuis un moment déjà, mais je m’en aurais voulu d’avoir raté ce concert. J’ai même entendu des trucs du genre « après ça, Cannibal va avoir du mal à faire mieux… ». Voilà, le concert se termine par des remerciements en français et il est grand temps d’aller se désaltérer avant les big boss de la soirée.

C’est au tour des vétérans mais également du groupe le plus connu de la planète du brutal death d’enflammer nos esgourdes, j’ai nommé Cannibal Corpse ! Pour les avoir déjà vu à maintes reprises, je sais que ça risque d’arracher sérieusement. Et ça n’a pas loupé, ces mecs savent ce qu’ils font et pour une fois je les ai trouvé expressifs. D’habitude, c’est un peu comme un concert de Slayer, ils se pointent sur scène, jouent leur zik, une tite phrase vite fait et se cassent. Ben là non ! Le Georges a bien causé dans le micro et a même fait une petite blagounette en disant qu’ils allaient faire une nouvelle mais que ce n’était pas Hammer Smashed Face. Quel bout-en-train celui-là ! Ceci étant dit, le son était puissant, gros, lourd, violent… Nos cages à miel ont encore pris un coup de vieux. Le seul hic de leur set, pour ma part du moins, était qu’il n’y a pas eu assez de vieilleries de jouer. Dommage ! À part une ou deux, leur setlist était composée qu’essentiellement de morceaux puisés dans les derniers albums. Ce n’est pas très grave puisque l’ambiance était très bonne et qu’ils ont mis le feu quand même.

Je ne sais pas s’ils sont contents d’avoir choisi Le Moloco pour leur seule date française mais je peux affirmer sans problème que le public, lui, était très certainement ravi de sa soirée.

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :