Chroniques, Made In France — 6 février 2020 at 7 h 58 min

BOTTLE NEXT -Drift

by

Bottle next …. ha le Sylak le dimanche matin, le genre de groupe qui arrive à te sortir la tête de tes fondements même si ça fait trois jours que tu festoies dignement. Alors autant dire que quand un groupe, enfin un duo ( oui oui les gars un duo c’est un groupe ) y arrive avec moi c’est qu’il y a quelques chose qui groove là-ddedans. Quand j’ai eu le plaisir de les revoir au FIMU je me suis repris une claque. C’est que sur scène les gars ne ménagent pas leur efforts et leur gratteux est doté d’une arme fatale : le sourire ( mais non j’ai pas dis que le chanteur tirait la gueule) .

J’avais déjà été bluffé par Bad Horse le premier opus du groupe, j’avais été ravi par les B-side sortis l’année suivante et j’avoue j’attendais celui-ci, pas avec impatiente mais pas loin. alors quand j’ai vu fleurir les teaser sur Facebook, j’ai immédiatement contacté leur boite de prod pour choper un exemplaire de ce très bon  » Drift ». Bon moi je trouve que cette pochette est plutôt proche de ce que nous propose musicalement le groupe, un sac de nœud, un espèce de gros fatras structuré des influences diverses et variés du groupe. Oui car le panel  exploité est large et les influences multiples. Mais ces influences on s’en tape un peu à vrai dire car le groupe développe son propre cadre de travail. Déjà par l’intonation de voix puis par la puissance de frappe de leur batteur. On oscille ensuite entre funk , post rock, rock sévèrement burné, voir même prog par moment. En fait celui qui arrivera à catégoriser le combo ben il dira forcément une connerie. En attendant c’est frais , aéré vivace et ça botte des culs avec des breaks, quand vous arriverez sur certains plans vous allez sentir votre tête se mettre à virevolter toute seule, impossible de vous contrôler c’est plus fort que vous. J’avoue en tant que saxophoniste je ne peux que saluer le passage sur Lokomo, ou encore sur leur deuxième titre. Je ne peux que saluer également ces quelques solos de guitares  qui sont dispersés dans l’album sans nous rendre les choses indigestes. Je ne peux que saluer cet effet  » Prince » sur un des morceau. Et puis pour ce genre de musique se lancer dans un morceau de plus de   minutes c’est quand même couillu. Ben ça marche les amis et bien en plus. Alors je sais pas si il faut y voir une fin à la je ne sais qui, mais l’ambiance est là, le sentiment est là. Et quelque soit le morceau la justesse d’exécution est aussi là.

Non je suis pas une groupie. Mais je sais dire quand c’est de la merde ou quand c’est bien. Ben là c’est pas bien … c’est excellent. Alors plutôt que de vous branler la nouilles sur des sorties de ricains qui vendent des albums à tour de bras, donner donc leur chance à ds groupes qui en chie pour votre proposer des morceaux pertinents et de qualité. Moi j’attends qu’une seule chose … qu’ils reviennent du côté de belfort le plus vite possible.

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 2    Moyenne : 2/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :