Chroniques — 11 novembre 2020 at 14 h 19 min

BON JOVI 2020

by

 

4 ans après « This House is not for sale », c’est un 15ème album studio que nous livre BON JOVI. Et année particulière rime avec thèmes particuliers. Car ce sont en effet des sujets très engagés que nous développent ici le groupe mais plus précisément le chanteur JON BON JOVI qui a signé la plupart des morceaux.

Jon Bon Jovi n’a pas l’habitude des prises de position dans ses paroles et fait plutôt cela dans sa vie privée avec des actions sociales très fortes comme des restaurants pour les plus démunis notamment avec la  » Jon Bon Jovi Soul Fondation « . Mais il ne pouvait plus rester sans évoquer de manière plus incisive les événements récents.

C’est donc un titre évocateur pour cet album, sobrement intitulé « 2020 », qui introduit des morceaux forts de part le choix des sujets. Ainsi « Do what you can » évoque la pandémie, « American Reckoning » le décès de Georges Floyd, « Blood in the water » les réfugiés, « lower flag » le problème des armes aux USA etc..

Concernant la musique a proprement parlé, on notera des changements significatifs opérés depuis quelques temps mais plus marquants encore ici. La voix de 2020 notamment est de plus en plus rauque et suave, et elle est savamment mise en avant peut être pour souligner davantage la gravité des thèmes évoqués. Le tempo est plutôt lent voir morose la plupart du temps, en lien avec une année particulière et dure.

Les chansons sont aussi plus intimes, les textes sont plus réfléchis, plus profonds. Depuis le départ de Richie Sambora, les riffs sont moins percutants et on y perd de la résonance dans la plupart des titres. Les morceaux ont peine à vous faire frissonner ou à rester en tête comme ce fut le cas pour des chansons d’anthologie comme « You Give love a bad name » ou encore « Keep the faith ».

Et puis, que serait Bon Jovi sans ses ballades ? Le groupe n’a encore une fois pas oublié les chansons plus langoureuses comme « Story of love » ou « Unbroken » mais rien non plus de marquant ou qui restera dans les annales.

Le groupe nous a également gratifié de clips avec la sortie de l’album 2020 et le plus marquant, peut être, sera « Do What you Can » qui est un morceau collaboratif. En effet le groupe a sollicité ses fans pour contribuer à l’écriture de la chanson en évoquant des histoires personnelles autour de l’épidémie. En résulte un titre plutôt positif et une vidéo enregistrée dans les rues calmes de New York pendant le confinement : « Tourner cette vidéo en plein milieu des rues vides de Manhattan pendant la crise sanitaire raconte vraiment l’histoire de ce morceau de mon point de vue. Cette histoire de héros de tous les jours qui démontrent un tel courage était très inspirante et la vidéo, comme la chanson, véhicule un grand message d’espoir. » dévoile Jon Bon Jovi.

Après trois décennies de carrière et plus de 130 millions d’albums vendus dans le monde, Bon Jovi a certes perdu de son punch, de son rock au profit d’une pop bluesy assez calme mais pas au détriment de la qualité de ses chansons. La poésie, la force des mots est toujours présente et encore plus percutante quand elle touche d’aussi près à la difficile actualité mondiale.

https://www.bonjovi.com/

https://www.islandrecords.com/

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :