Chroniques — 22 mars 2017 at 7 h 55 min

BLACK VELVET – Million De Gueules

by
Dès les premières notes, on devine les influences … et elles sont belles ! Avec une section rythmique au-dessus de tout soupçon et des riffs empruntés à AC/DC lors de la période Ballbreaker, Black Velvet capitalise sur un héritage (Keep On). La formule est aussi simple qu’irrésistible, le son est clair et tranchant, le mixage met bien en valeur les différents intervenants, et la batterie est tout particulièrement bien restituée. Une entrée en matière réussie qui donne tout son sens à cet EP concocté par des musiciens aguerris. 
Fort intelligemment, ils s’affranchissent très rapidement du bush australien, pour nous proposer une habile combinaison entre rock & roll et hard rock (Million de Gueules). Le texte revendicatif à souhait, que Bernie Bonvoisin  (Trust) n’aurait pas renié, est d’une justesse alarmante. Le groupe est en excellente forme et rien ne permet de mettre en doute la passion qui semble les animer. Les références qui peuplent cet opus sont légion, et la hargne et la passion qui suintent de ce disque suppriment toute retenue. 
Le quatuor nous envoie avec cette première offrande une bonne fessée, mais également une preuve supplémentaire qu’ils ont d’une façon toute légitime leur mot à dire sur la route (Six Days On The Road). La fougue, la puissance et la désinvolture sont aussi au programme, et un sentiment de révolte s’installe (Underground). Ils utilisent à bon escient la recette du coup de boule permanent, s’invitent sur votre platine avec simplicité et chaleur, et ce, grâce à une musique sans détours qui aura sur vous l’effet d’un bain de jouvence. Comme un pied de nez aux obligations du quotidien, et pour finir sur une note philosophique, la dernière piste nous rappelle en chanson que l’indépendance est surtout une question d’état d’esprit (Libre).
Voici donc une première sortie qui mérite que l’on s’y attarde, tant ce groupe a mis du cœur à l’ouvrage. Aucunement révolutionnaire, mais avec suffisamment de qualité et d’enthousiasme, ce premier EP viendra rassasier tous les amateurs de rock au sens large du terme, et ne laissera pas indifférents ceux qui recherchent à tout prix une diversité dans les compositions et dans les ambiances. Finalement, un ensemble qui tient toutes ses promesses, tant par sa thématique que par sa capacité à enchaîner sans faiblir refrains accrocheurs et phases de jeux endiablées.  
 
www.facebook.com/black-velvet  

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire