Chroniques — 20 avril 2016 at 6 h 34 min

BLACK STRIKE – Black Strike

by
12814399_1007704319301998_6988349343374184562_n
A la croisée des chemins entre le rock et le metal (avec une touche de fusion), et au delà de son apparat assez classique, Black Strike regorge de belles promesses qui affleurent dès les premières notes. Le groupe dépasse l’étiquette qu’il se donne (Stoner/Metal) et on rentre facilement dans la structure hyper digeste des morceaux.
A la fois empreint de légèreté et capable de plonger dans le tourment en deux coups de cuillère à pot, les belges ont cette énergie propre aux formations à l’esprit contestataire. Fluide et respirable, cet EP déroule cinq pistes d’un rock intense et nerveux valorisé par un son clair et une section rythmique efficace, qui joue avec finesse sans trop s’étaler.
Sans opérer un virage franc et déstabilisant, et avec finalement assez peu de nouveautés, ils arrivent à être convaincants, et on baisse volontiers la garde devant ces titres qui délaissent la facilité pour lorgner du côté du début des années 90 et de figures tutélaires telles que Rage Against The Machine (pour le chant) ou bien Urban Dance Squad (pour l’énergie).
Le tout manque un peu de relief et ne restitue pas toujours la profondeur des textes, mais les oreilles s’accommodent très bien du résultat. Concernant la voix, Gauthier Dethier alterne avec talent des passages en force, avec juste ce qu’il faut de saturation, et des passages débités dans l’urgence (et m’a donc fait penser à Zack De La Rocha, toute proportion gardée bien évidemment).
C’est donc avec une oreille toute vierge que je me suis plongé dans cette première sortie et je dois bien avouer que son homogénéité m’a beaucoup plu et que malgré son manque de personnalité, l’ensemble ne manque pas de charme. A découvrir.
www.blackstrike.be
www.m-o-music.com
Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 4    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :