Chroniques — 23 mars 2018 at 11 h 00 min

Between The Buried And Me –  »Automata I »

by

« Automata I » sort trois ans après l’album « Coma Ecliptic », qui pour moi fut un album moyen.

Mais là, le groupe attaque fort avec la chanson « Condemned to the Gallows » qui ouvre l’album. Ce titre n’attaque pas pied au plancher, mais de manière sournoise! Petite mélodie piano et synthé, puis gros son de gratte et déboule le chant guttural. La chanson évolue tranquillement, grâce au mélange des différents types de voix; gutturales, claires et parlées. Les guitaristes ne sont pas manchots, les riffs sont efficaces, ça shred sévère lors d’un passage à un autre.

Le tandem basse batterie n’est pas laissée pour compte, il est affûté comme une lame de rasoir. Mais il ne faut pas croire à une ballade non plus, hein! Ca tape, mais en douceur voilà le paradoxe de BTBAM, réussir à jongler au sein d’un même morceau entre différentes ambiances. Du death au prog, il n’y a qu’un pas mais quel pas! « House Organ «  est la suite direct du titre d’ouverture, il attaque bille en tête par un plan de batterie à tomber, et la suite de la chanson est du même acabit, c’est-à-dire, pied au plancher ! Bref, je retrouve ce qu’il manquait à son prédécesseur: de la hargne et des chansons plus directes, moins alambiquées mais quand même mélodiques. Ha oui, « Automata I » aura un successeur qui se nommera je vous laisse deviner « A…..II »

http://www.betweentheburiedandme.com

http://sumerianrecords.com

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :