Concerts — 15 mai 2015 at 10 h 22 min

Arch Enemy + Unearth + Drone – Le Moloco – Audincourt (25)

by

arch_enemy-unearth-drone-moloco

 

C’est un Moloco qui affiche complet malgré la météo désastreuse de la journée ! 600 métalleux venant de tous les coins d’Alsace, de Franche Comté et même plus loin, pour voir ce plateau qui promet d’être puissant.

Ce sont les Allemands du groupe Drone qui ouvrent les hostilités. Inconnu au bataillon, jusqu’à ce jour, le groupe démontre néanmoins un gros potentiel. Un gros metal rentre dedans, bien carré qui permet d’entrée de mettre le public en ébullition. Petit set d’une demi heure en guise de hors d’œuvre c’est juste parfait.

Puis la une grosse déferlante ! On m’avait déjà parlait en bien de ce groupe américain (Boston) qu’est Unearth mais la pour le coup en live un gros coup de poing dans la figure. C’est si brutal qu’on ne sait plus ou donner de la tête. Le chanteur Trevor Phipps est un excellent frontman ne ménageant pas ses efforts et allant au contact avec le public pour y prendre la température. Une vraie décharge d’adrénaline, mettant le public un genou à terre ! Mais ce dernier n’a pas dit son dernier mot , car il est 22 heures , heure à laquelle la belle Alissa et ses acolytes montent sur scènes !

Les suédois d’Arch Enemy ainsi que leur nouvelle frontgirl canadienne arrivent sur scène après une intro qui ne laisse personne indifférent dans le public. Dès les premières notes, la foule a du mal à se contenir et l’ambiance promet d’être très chaude et survoltée pendant le dernier concert de la soirée. Arch Enemy enchaîne leurs titres ponctués de quelques pauses où la belle Alissa nous parle en français. Ils nous ont proposé un panel de chansons de plusieurs albums mais le dernier est resté quand même omniprésent tout au long de la soirée. Ce qui est normal vu que c’est le seul album où la nouvelle chanteuse a participé pour le moment.

D’un point de vu personnel, je dirais que la soirée fût très bonne malgré le concert d’Arch Enemy que j’ai trouvé un poil fade par rapport à leur prestation au Summer Breeze 2014 mais c’est peut-être dû à la magie du plein air..

Merci à Nicolas Keshvary pour la rédaction de ce live report !

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :