Chroniques — 23 mai 2017 at 11 h 00 min

Arch Enemy – As the Stages Burn

by

 

Véritable porte-étendard du death mélodique, le groupe suédois Arch Enemy semble impossible à arrêter. Après quelques changements de line-up et leur dernier album « War Eternal », une tournée colossale avait pris le pas. Tournée les ayant menés tout droit, l’été dernier, au Wacken, ultime festival de metal. N’allons pas nous étendre sur les moyens mis en œuvre pour la scène, même si le groupe a voulu mettre les petits plats dans les grands, ça n’est que secondaire. Voyons plutôt ce que donnent cette setlist et l’attitude qu’à développé le groupe.

Comme pour n’importe quel groupe, un changement dans le line-up peut parfois être fatal. D’autant plus lorsque le membre sortant est devenu aussi emblématique qu’Angela Gossow. Mais le constat est simple, Alissa White-Gluz a brillamment réussi à lui succéder, et surtout à s’imposer, comme frontwoman. Les critiques qui ont suivi la sortie de leur dernier album précédemment nommé le démontrent parfaitement. Il en va de même pour Jeff Loomis, incroyable schredder qui, même s’il n’a pas participé à l’écriture de l’album, a développé une parfaite alchimie avec son collègue Michael Amott. Tout ça pour dire, maintenant que le groupe a atteint les sommets tout en réussissant a dépasser différentes épreuves, que son futur ne peut que continuer sur cette même voie.

Mais revenons en au live. Pour un tel concert, il fallait une setlist préparée aux petits oignions. Il n’y a absolument rien à redire. Tous les ingrédients sont réunis pour satisfaire les fans de la première heure, et les plus récents durant ces 70 minutes de « Pure Fucking Metal ». Même si seulement cinq chansons issues de « War Eternal » paraissent bien peu.

Toujours est-il qu’il s’agit du meilleur album live que j’aie pu écouter. J’avais été conquis par leur prestation lors du Hellfest 2015, mais force est de constater que le groupe a atteint un tout autre niveau depuis, capable de nous tenir en haleine d’un bout à l’autre du show, de nous donner des frissons, même à travers cet album live.

http://www.archenemy.net/

http://www.centurymedia.com/index.aspx

 

Note de la rédaction
Votes du lecteur
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire